Crédit : AFP

Séries de la LNH

Rangers-Penguins: duel inégal entre les poteaux

Publié | Mis à jour

Sidney Crosby devra sortir plus d’un lapin de son chapeau s’il désire amener ses Penguins de Pittsburgh au deuxième tour éliminatoire.

Devant la formation de la Pennsylvanie se dressent des Rangers de New York bien nantis sur tous les plans... sauf celui de l’expérience. 

«Sid The Kid» en est peut-être à une dernière aventure printanière avec ses compagnons Evgeni Malkin et Kristopher Letang, qui atteindront tous deux l’autonomie complète cet été. Le légendaire trio de vétérans des «Pens» tentera d’ajouter un quatrième sacre de la Coupe Stanley à leur palmarès déjà enviable.

Ils ont d’ailleurs terminé leur saison en beauté, vendredi, battant les Blue Jackets de Columbus 5 à 3.

«Nous savons que nous continuons de nous améliorer sur certains plans, a glissé le pilote Mike Sullivan au site NHL.com. Mais j’ai aimé beaucoup de choses que j’ai vues. J’ai trouvé que nous avions une excellente énergie.»

Net avantage aux Rangers

La mission des «Pens» se jouera toutefois entre les poteaux. En l’absence momentanée de Tristan Jarry, embêté par une fracture à un pied, ils se tourneront vers Casey DeSmith, lui qui n’a jamais disputé une rencontre en séries éliminatoires dans la Ligue nationale de hockey.

Son vis-à-vis? Le possible prochain récipiendaire du trophée Vézina, Igor Shesterkin. Le Russe a affiché un dossier irréprochable de 36-13-4, une moyenne de buts alloués de 2,07 et un taux d’efficacité de ,935 cette saison.

De plus, les Blueshirts ont le numéro des Penguins cette saison. En quatre duels, ils ont dominé leurs rivaux avec une fiche de 3-1-0 et un pointage cumulatif de 11 à 5.

«Le fait que nous les avons battus à nos trois derniers duels ne veut rien dire pour moi, a indiqué l’entraîneur-chef Gerard Gallant. Nous devons nous préparer à affronter une très bonne équipe. Ça devrait être une bonne série.»

Par ailleurs, l’un des objectifs de l’équipe de la Grosse Pomme sera de sortir ses rivaux de leurs gonds si elle veut profiter de son excellent jeu de puissance, qui pointe au quatrième rang du circuit à 25,2 %. Les Penguins ont été la deuxième équipe la moins punie de la ligue en 2021-2022.

Verra-t-on la fin d’une ère à Pittsburgh, avec une quatrième sortie au premier tour consécutive ? On peut être sûr que Crosby, Malkin et Letang feront tout leur possible pour allonger ce qui pourrait être leur dernière danse printanière.

Panarin y sera

Par ailleurs, l’attaquant des Rangers Artemi Panarin a dit être prêt à amorcer à temps la série, même s’il a manqué les deux derniers matchs des siens en raison d’une blessure au haut du corps.

«Je suis disposé et excité à commencer, a-t-il dit au site officiel de la ligue. Les émotions sont élevées et je suis enthousiaste. Évidemment, si tout va bien dans votre tête, votre corps se portera mieux.»