Crédit : AFP

Séries de la LNH

Les Stars devront s’aligner pour battre les Flames

Publié | Mis à jour

Les Stars de Dallas auront fort à faire s’ils désirent causer une surprise contre l’une des équipes les plus complètes de la Ligue nationale de hockey (LNH), les Flames de Calgary, en première ronde des séries éliminatoires.

Les vétérans de l’équipe albertaine se rappellent toutefois qu’ils avaient plié l’échine contre leurs rivaux texans au premier tour en 2019-2020.    

«Beaucoup d’entre nous étaient là quand nous avons souffert, il y a quelques années, et nous voulons montrer que nous sommes meilleurs que ça, a indiqué le pivot suédois Mikael Backlund, dont les propos ont été repris par le site de la LNH.

«Certains de nos gars ont gagné [la coupe Stanley] une ou deux fois. Ils savent ce que ça prend et ils veulent gagner encore. Je crois que nous avons un groupe plus expérimenté.»

Les Flames ne manquent de rien, cette saison. Leur attaque est équilibrée, ils sont la troisième équipe qui alloue le moins de buts dans le circuit (2,51) et ils peuvent compter sur un gardien de premier plan en Jacob Markstrom.

Des situations bien différentes    

Pour battre les champions de la section Pacifique, les Stars devront puiser au fond de leurs ressources.

«Ce sont les séries éliminatoires, tout le monde va être prêt, a lancé le joueur de centre Radek Faksa. Nous sommes des athlètes professionnels et tout ce que nous faisons pendant la saison sert à se rendre à ce moment.»

L’équipe de Dallas et les Predators de Nashville ont été les deux dernières équipes à se qualifier pour les éliminatoires. En battant les Ducks d’Anaheim vendredi, les Stars se sont assurés de prolonger leur saison.

«Nous avons gagné, nous nous sommes rendus à 98 points, avait déclaré l’entraîneur-chef Rick Bowness après la rencontre. C’est toute une année. Maintenant, passons à la prochaine étape.»

Pour défier les pronostics et accéder à la prochaine ronde, presque tout reposera sur les épaules du jeune Jake Oettinger. Le portier de 23 ans devra se surpasser pour pallier les lacunes offensives des siens, eux qui pointent au 21e rang du circuit pour les buts par match (2,84).

Le pilote des Flames, Darryl Sutter, a toutefois assuré qu'il ne percevait pas le poste de gardien de but comme une faiblesse chez ses rivaux.

«Il est un très bon gardien, un ancien choix de premier tour, a-t-il noté au quotidien "Calgary Sun". Je crois que s'il y a un point de comparaison entre les deux équipes, c'est bien que nos deux gardiens sont excellents s'ils demeurent en bonne santé.»

Le premier duel de la série aura lieu à Calgary, mardi.