Crédit : Photo Martin Chevalier

Lions de Trois-Rivières

Les Lions forcent un match ultime

Publié | Mis à jour

Les Lions de Trois-Rivières n’ont pas dit leur dernier mot dans leur série de premier tour face aux Growlers de Terre-Neuve. Lundi soir au Mary Brown’s Centre, ils ont défait leurs adversaires 7 à 4 pour forcer la tenue d’un septième match.

Le club-école du Canadien de Montréal, dans l’ECHL, a ainsi comblé un retard de 3-1 dans la série.

• À lire aussi: À VOIR: Kyle Clifford part le bal avec un geste disgracieux

• À lire aussi: Inquiétude devant le filet des Predators pour les matchs 1 et 2

Dans le sixième match, les hommes d’Éric Bélanger n’ont jamais tiré de l’arrière, eux qui ont ouvert le pointage exactement une minute après la mise au jeu initiale, grâce à Cédric Montminy. Les favoris de la foule ont toutefois répliqué un peu plus de quatre minutes plus tard.

Les visiteurs ont vécu toute une gamme d’émotions au deuxième engagement. Peter Abbandonato et Brenden Locke leur ont d’abord offert une priorité de deux buts, secouant les cordages à 24 secondes d’intervalle, mais les Growlers ont répliqué avec deux réussites de leur cru. Olivier Galipeau a toutefois permis aux Lions de retourner au vestiaire avec une priorité d’un filet, lui qui a déjoué le gardien Keith Petruzzelli 31 secondes avant la fin de la période.

La formation de la Mauricie est revenue en force sur la patinoire, distançant leurs adversaires grâce à Anthony Nellis et Locke, qui faisait scintiller la lumière une deuxième fois. Josh Brook a complété la marque dans un filet désert.

Le gardien Philippe Desrosiers a été fort occupé devant son filet, bloquant 33 des 37 rondelles dirigées vers lui. À l’autre bout de la patinoire, Petruzzelli a beaucoup moins bien paru, cédant six fois sur 27 tentatives.

Le septième match aura lieu mardi, au domicile des Growlers.