Crédit : AFP

LNH

Le DG des Jets récompensé malgré tout

Publié | Mis à jour

Quelques heures après avoir obtenu lui-même une prolongation de contrat, le directeur général des Jets de Winnipeg, Kevin Cheveldayoff, a indiqué lundi qu’il allait lancer incessamment un processus d’entrevues afin de trouver un nouvel entraîneur-chef.

Après le départ imprévu de Paul Maurice en cours de saison, Dave Lowry a pris la relève de façon intérimaire. Or, s’il n’en a pas fait assez pour mériter le poste automatiquement, il sera malgré tout considéré s’il souhaite continuer à la barre de l’équipe.

«J'ai rencontré les entraîneurs, je les ai informés que nous allons mener un processus d'entrevue à grande échelle pour un nouvel entraîneur-chef, a déclaré Cheveldayoff, lors de son bilan de saison. J'ai rencontré chacun d'eux individuellement, j'ai rencontré Dave et je lui ai dit cela aussi. Je lui ai mentionné s'il voulait faire partie de cette recherche formelle qu'il avait mérité cette opportunité. Nous lui accorderons un processus d'entretien formel.»

En 54 parties à la barre de l’équipe manitobaine, Lowry, qui était auparavant adjoint, a maintenu une fiche de 26-22-6. Les Jets ont ainsi terminé la campagne au 11e rang de l’Association de l’Ouest avec 89 points, eux qui avaient pris part aux éliminatoires lors des quatre campagnes précédentes.

Les adjoints Jamie Kompon et Charlie Huddy sont dans la même situation que Lowry; leurs contrats arrivent à échéance, mais pour le moment, ils n’ont pas obtenu de nouveaux pactes. L’instructeur des gardiens, Wade Flaherty, devrait quant à lui être de retour.

«Je leur ai dit que nous allions passer par ce processus et qu'il y a une chance qu'ils fassent partie de ce processus, mais il y a aussi une chance qu'ils ne soient pas là», a expliqué le DG.

Prolongé

De son côté, Cheveldayoff, 52 ans, a obtenu une prolongation de trois ans malgré une année 2021-2022 très mouvementée.

Outre les changements derrière le banc, il a eu à répondre à des questions concernant l’affaire Brad Aldrich, cet ancien responsable de la vidéo des Blackhawks de Chicago ayant commis des agressions sexuelles contre Kyle Beach en 2010; à l’époque, Cheveldayoff était adjoint au DG Stan Bowman.

«C'est une prolongation sur laquelle nous nous sommes mis d'accord il y a peu de temps et nous avions évidemment des affaires à régler avec certains de mes collaborateurs», a expliqué Cheveldayoff.

L’actuel DG des Jets est en poste depuis le transfert de ceux-ci en provenance d’Atlanta en 2011.