Crédit : AFP

LNH

Victor Mete sera libre comme l’air

Publié | Mis à jour

Aux yeux de Pierre Dorion, les Sénateurs d’Ottawa progressent malgré une cinquième saison consécutive sans séries éliminatoires. Le directeur général souhaite maintenant pousser l’équipe vers le haut, et Victor Mete sera l’un de ceux qui écoperont.

L’ancien défenseur du Canadien de Montréal pourra en effet profiter de l’autonomie complète à 23 ans puisqu’il ne recevra pas d’offre qualificative. 

Sélectionné au ballottage le 12 avril 2021, Mete a disputé 37 parties avec les «Sens» cette saison. Il a été limité à sept mentions d’aide, montrant un différentiel de -19. Il a jusqu’ici totalisé cinq buts et 43 points en 236 parties dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Par ailleurs, Chris Tierney et Tyler Ennis, dont les contrats sont terminés, ne devraient pas recevoir d’offres de Dorion, qui se donne comme mission de bien entourer son jeune noyau.

«L'un des thèmes les plus récurrents des [rencontres de fin de saison] était que nous avions un très bon noyau de jeunes ici et nous devons ajouter [des joueurs], a révélé Dorion, selon le quotidien "Ottawa Sun", à l’occasion de son bilan de fin de saison, dimanche.

Chabot aidera 

Au sein de ce jeune noyau, le Québécois Thomas Chabot a été l’un des plus volubiles à propos de cette nécessité de passer à la prochaine étape. Le défenseur amorcera en effet sa sixième saison dans la LNH et il n’a toujours pas goûté au hockey des éliminatoires.

«Lorsque nous avons parlé après la date limite des échanges, Thomas et moi avons eu une conversation très honnête et j'ai apprécié ce qu'il a dit, a dit Dorion. Il m’a dit qu’il avait confiance en ce que je faisais, mais en même temps, le repêchage n’est pas suffisant; nous avons besoin de joueurs.»

À cet effet, Dorion aura fort à faire pour convaincre les grosses pointures sur le marché des joueurs autonomes. Ainsi, il compte demander l’aide de Chabot et de son capitaine Brady Tkachuk.

«Nous ne sommes pas une équipe en lice pour la Coupe tout de suite et il est difficile de faire venir ici certains de ces gars qui veulent gagner une Coupe. Tout simplement parce que nous n'en sommes pas encore là. J'ai dit à Thomas que j'aurais peut-être besoin de lui et de l'aide de Brady pour recruteur des joueurs.»

Dorion a toutefois donné un avertissement aux partisans des «Sens» qui désirent le voir sortir son chéquier cet été.

«Nous n'allons pas dépenser jusqu'à atteindre le plafond salarial à moins que nos 41 parties à domicile affichent complet.»

Les Sénateurs ont montré un dossier de 33-42-7 cette saison.