Crédit : Marc Beaudin Special au Journal

Golf

Une fin de tournoi à oublier pour Maude-Aimée Leblanc

Publié | Mis à jour

Maude Aimée-Leblanc a amorcé la journée de dimanche à quatre coups de la tête, au Championnat Palos Verdes, en Californie. Elle a toutefois connu sa pire journée du tournoi, remettant une carte de 74 (+3) et finissant bien loin du sommet du classement.

La Québécoise termine ainsi au 33e rang à égalité, en vertu d'un pointage cumulatif de 283 (-1).

• À lire aussi: Tiger Woods se prépare pour un autre tournoi important

Après un départ hasardeux, où elle a inscrit deux bogueys lors des trois premiers fanions, Leblanc s'est ressaisie avec un oiselet au septième. C'est toutefois le double boguey qu'elle a commis au 12e fanion qui aura ruiné sa journée de travail. Elle est tout de même parvenue à retrancher un coup à la normale en fin de parcours, au 17e.

L'Américaine Marina Alex a triomphé dimanche grâce à sa meilleure performance de la semaine, une ronde de 66 (-5). Elle a profité de la déconfiture de l'Australienne Hannah Green, meneuse après 54 trous, qui a dû se contenter d'une deuxième carte consécutive de 72 (+1). Alex a frappé l'objet blanc à 274 reprises (-10), devançant tout juste la Sud-Coréenne Jin Young Jo (-9).

Jon Rahm l’emporte de justesse

L’Espagnol Jon Rahm a conservé de peine et de misère la première place de l’Omnium du Mexique, dimanche à Vifanda, remportant son septième tournoi de la PGA en vertu d’une courte avance d’un seul coup.

Il s’agit de son premier triomphe depuis les Internationaux des États-Unis, le 20 juin 2021.

Avec une carte de 69 – sa pire de la compétition –, il a revendiqué un cumulatif de 267 (-17). Ses plus proches poursuivants après trois rondes, soit Cameron Champ (70) et Kurt Kitayama (68), ont également connu des journées difficiles, lui ouvrant ainsi la voie.

Les Américains Brandon Wu et Tony Finau ont tous les deux remis la meilleure carte de la journée à 63 (-8). Puisqu’ils étaient à égalité après 54 trous, ils ont grimpé ensemble de 15 échelons pour prendre le deuxième rang à 268 (-16), aux côtés de Kitayama.

Seul Canadien en lice pour les rondes de la fin de semaine, Michael Gligic (67) a bien mal amorcé sa ronde avec un boguey. Il a ensuite réussi cinq oiselets sans commettre de faux pas supplémentaires. Il a terminé 24e, à 275 (-9).

Ses compatriotes Nick Taylor, Adam Svensson, Roger Sloan et David Hearn n’avaient pas été en mesure d’éviter le couperet, vendredi.