Crédit : AFP

LNH

Le Wild et les Blues se préparent pour la guerre

Publié | Mis à jour

Le Wild du Minnesota sera opposé à sa bête noire au premier tour des séries éliminatoires, mais la force de frappe de l’équipe pourrait permettre à l’équipe de Marc-André Fleury de surprendre les Blues de St. Louis.

Si l’on se fie uniquement aux chiffres, l’avantage va indéniablement aux Blues. L’équipe du Missouri a remporté les trois duels entre les deux équipes cette saison. Depuis le début de la campagne 2019-2020, le Wild n’a gagné que deux des 14 matchs opposant les deux clubs. 

Or, sur la glace, les choses sont certainement plus serrées. Deux parties cette saison se sont terminées en prolongation à 3 contre 3, une situation de jeu qui ne survient pas en séries éliminatoires. L’autre duel, c’était la Classique hivernale, un affrontement qui, bien qu’excitant, doit être pris avec des pincettes lorsque vient le temps de trouver des tendances.

Le Wild compte toutefois sur pas moins de six marqueurs de 20 buts et amorcera la série à domicile, où il montre le troisième meilleur dossier de la Ligue nationale de hockey (LNH), à 31-8-2.

«Regardez comment les équipes sont composées maintenant: quatre trios qui peuvent contribuer offensivement, a ainsi analysé le gardien du Wild Marc-André Fleury, selon le site The Athletic. Quand j'ai commencé, le troisième trio jouait dur et le quatrième se battait. Maintenant, regardez notre troisième trio: nous avons deux marqueurs de 20 buts.»

Une guerre 

Pour l’instant, impossible de savoir si Fleury ou Cam Talbot sera l’homme de confiance de l’entraîneur-chef Dean Evason. Mais dans le clan des Blues, qui n’ont concédé que quatre points au Wild dans la section Centrale, la confiance est bien présente.

«Je pense que cette équipe est la meilleure que j'ai vue pour mettre la rondelle dans le filet, a ainsi lancé Ryan O’Reilly, selon le site officiel de la LNH. Nous avons le momentum offensivement. Les séries éliminatoires vont évidemment être beaucoup plus serrées, l’échec avant sera plus dur, mais je suis excité.»

«J'aime notre groupe et j'ai hâte de relever ce défi contre [le Minnesota], qui joue un hockey incroyable. Ça va être une guerre», a prédit O’Reilly.

Tout comme chez le Wild, la situation devant les filets est floue chez les Blues. Jordan Binnington, héros de la conquête de la coupe Stanley en 2019, semble être le choix évident, mais Ville Husso montre de bien meilleures statistiques cette année.

Le premier duel de cette série aura lieu lundi soir.