Crédit : Photo d'archives, AFP

LNH

Le défi que les Maple Leafs voulaient

Publié | Mis à jour

Les Maple Leafs auront tout un défi en première ronde des éliminatoires, eux qui ont rendez-vous avec le Lightning de Tampa Bay.

L’équipe qui n’a pas franchi le premier tour des séries depuis 2004 doit se défaire des vainqueurs des deux dernières coupes Stanley. Qu’à cela ne tienne, les Leafs n’ont pas peur. 

«C’est un énorme défi, mais plus ce sera dur, mieux ce sera. C’est ce dont nous avons besoin», a clamé l’entraîneur-chef Sheldon Keefe vendredi, lors des conférences de presse qui ont suivi le dernier affrontement des siens en saison régulière.

«Ils comptent sur des joueurs d’élite à toutes les positions. Ils ont aussi beaucoup de profondeurs et de l’expérience. C’est un super défi.»

«La première chose qui saute aux yeux, ce sont les coupes Stanley consécutives, a pour sa part dit le défenseur Morgan Rielly à propos de ses prochains adversaires. Ils savent comment gagner en séries éliminatoires. De notre côté, nous essayons de comprendre comment faire cela.»

«C’est exactement ce que nous voulons et ce dont nous avons besoin, a dit le vétéran Jason Spezza. Nous avons énormément de respect pour cette équipe et pour ce qu’elle a fait dans les dernières années. Ce sera une superbe série.»

L’attaque du Lightning en feu 

En 2021-2022, les Maple Leafs et le Lightning ont respectivement gagné deux des quatre matchs qu’ils ont joués l’un contre l’autre. Le club de la Ville Reine a fait mouche 12 fois, alors que les «Bolts» ont trouvé le fond du filet à 16 reprises.

La troupe de l’entraîneur-chef Jon Cooper entre d’ailleurs en séries éliminatoires avec un impressionnant nombre de buts inscrits récemment. En effet, elle a fait mouche six fois ou plus lors de quatre de ses six dernières sorties.

«Je pense que nous avons un peu simplifié les choses en zone offensive, a expliqué le défenseur Ryan McDonagh, après le dernier match des siens. Nous avons tiré beaucoup de rondelles et nous avons juste créé un peu de chaos.»

Les patineurs des Leafs devront particulièrement se méfier de Steven Stamkos. Le tout premier choix du repêchage de 2008 a amassé au moins un point à ses neuf derniers matchs. Pendant cette heureuse séquence, il a récolté 10 buts et 16 mentions d’aide pour 26 points.

«Notre équipe a gagné 51 parties et c’est tout un accomplissement, mais ça va être oublié depuis longtemps une fois que nous serons à Toronto, a affirmé Cooper. C’est une tout autre saison maintenant.»

Le premier duel de la série entre le Lightning et les Maple Leafs est prévu ce lundi au Scotiabank Arena.