Crédit : AFP

Tennis

C’est terminé pour Leylah Annie Fernandez à Madrid

Publié | Mis à jour

La Québécoise Leylah Annie Fernandez a tout donné, mais elle s’est malgré tout inclinée en deux manches de 6-4 et 6-4 face à la Suissesse Jil Belen Teichmann, dimanche au deuxième tour du tournoi de Madrid.

En première ronde, la 20e joueuse mondiale a subi un bris au troisième jeu et elle n’a jamais été en mesure de revenir de l’arrière. Au deuxième set, elle a certes effacé un premier bris tôt dans l’engagement, mais Teichmann (35e) a porté un dur coup avec un troisième bris pour faire 5-4.

Ébranlée, Fernandez a cédé la victoire en quatre petits échanges lors du dernier jeu de la partie.

Le sort de Fernandez aurait pu être bien différent puisqu’elle s’est donné sept occasions de briser dans la rencontre, dont trois au quatrième jeu de la seconde manche. Un bris lui aurait donné l’avantage à ce moment, mais malheureusement, sa rivale a résisté chaque fois.

Bianca Andreescu en huitièmes de finale

À seulement son deuxième tournoi en 2022, Bianca Andreescu semble pour sa part trouver ses repères. Elle a vaincu l’Américaine Danielle Rose Collins, huitième raquette au monde, en deux manches identiques de 6-1.

Celle qui a considéré l’option de quitter son sport en raison des nombreuses blessures ces dernières années a été cinglante au retour, remportant 62 % des échanges en pareilles circonstances. La 111e raquette mondiale a ainsi brisé Collins six fois en 10 occasions.

Andreescu a par ailleurs été excellente lorsqu’elle amorçait les échanges, particulièrement en deuxième balle. Elle a elle-même fait face à pas moins de six balles de bris, mais elle a résisté à cinq d’entre elles.

Sa dernière victoire face à une joueuse du top 10 remontait aux Internationaux des États-Unis en 2019, lorsqu’elle avait elle-même triomphé.

La Canadienne a maintenant rendez-vous avec l’Américaine Jessica Pegula, 14e au classement de la WTA, en huitièmes de finale. Les deux femmes se sont croisées une fois auparavant; c’était en finale du tournoi de Newport Beach en 2019, quand Andreescu a signé son premier titre en carrière.

«Shapo» perd

Le Canadien Denis Shapovalov était quant à lui en action en double en compagnie de l’Indien Rohan Bopanna et son parcours s’est arrêté dès le premier tour.

Face aux favoris locaux Pedro Martinez et Pablo Carreno-Busta, qui ont obtenu une invitation pour le tournoi de double, «Shapo» et son coéquipier se sont inclinés 6-7 (6), 6-3 et 10-1.

La paire perdante a perdu les cinq échanges qu’elle a amorcés au super bris d’égalité.