LNH

Les Sénateurs ne sont pas rassasiés

Publié | Mis à jour

Après une autre saison en dents de scie, les Sénateurs d’Ottawa sont prêts à passer au prochain niveau, ont avancé certains de leurs meneurs lors du bilan d’équipe, samedi.

«En tant que joueurs, je crois qu’il est temps pour nous de commencer à gagner et d’amener cette équipe à un tout autre niveau», a estimé le défenseur québécois Thomas Chabot, dont les paroles ont été reprises par Sportsnet.

Les Sénateurs ont affiché un dossier de 33-42-7 cette saison, bon pour le 26e rang de la Ligue nationale de hockey (LNH).

«Toutes les équipes qui ont fait les séries dans notre section ont amassé plus de 100 points, donc la route sera ardue. Mais je crois que nous pourrons y accéder.»

Sur le plan individuel, les meilleurs joueurs des «Sens» ont connu une progression fulgurante. Pour l’entraîneur-chef D.J. Smith, ils auront toutefois besoin de renfort pour aspirer aux grands honneurs.

«Ils veulent participer aux séries éliminatoires. [Mais] ils ont besoin de gars pour les soutenir.»

Un dossier prioritaire

Parmi les acteurs de premier plan de l’équipe de la capitale canadienne, on retrouve l’étonnant Josh Norris. Le pivot de 22 ans, qui a inscrit 35 buts et 55 points en seulement 66 rencontres, deviendra joueur autonome avec restriction dès cet été.

«J’espère qu’on pourra s’entendre assez rapidement, a lancé Norris. Je ne veux pas que cela me tourne autour de la tête tout l’été. J’adore être ici. J’adore la ville. Je crois que nous avons un excellent groupe et je veux être ici pour longtemps.»

Norris pourra se tourner vers son compagnon de trio et grand ami Brady Tkachuk lorsqu’il aura besoin de conseils dans ses négociations, ce dernier ayant traversé ce même processus l’an dernier.

«Honnêtement, il a fait tout ce qu’il pouvait pour prouver à quel point il était un bon joueur, a louangé le capitaine des “Sens”. Je vais faire de mon mieux pour être là pour lui.»

En plus de l’ascension de Tkachuk, Norris et Chabot, le progrès des jeunes Tim Stützle, Drake Batherson et Alex Formenton donne plusieurs raisons aux partisans du club ottavien d’être optimistes en vue de la saison prochaine.

«Nous avons démontré que nous pouvons battre les meilleures équipes de la ligue, a indiqué Batherson. Nous avons seulement besoin de faire preuve de plus de constance.»