NBA

Les Raptors reviendront plus forts

Publié | Mis à jour

Les jeunes Raptors de Toronto ont vécu des hauts et des bas cette saison, et ce parcours qui s’est conclu en première ronde des séries éliminatoires leur sera bénéfique pour la suite des choses.

Lors du bilan de la campagne, vendredi, tous les joueurs ont mis l’accent sur l’amélioration. Le noyau très jeune de cette équipe, avec notamment Scottie Barnes, Precious Achiuwa, Gary Trent fils et OG Anunoby qui ont tous moins de 25 ans, rend de fiers services.

À 28 ans, Fred VanVleet fait figure de vétéran dans ce groupe. Selon lui, les Raptors n’ont même pas besoin de faire des ajouts pendant la saison morte pour connaître encore plus de succès la saison prochaine.

«Je crois que nous pouvons devenir encore meilleurs, sans rien ajouter. Nous pouvons utiliser nos forces un peu mieux pour revenir», a expliqué en conférence de presse celui qui a participé au match des étoiles de la NBA.

Recrue de l’année dans la ligue, Scottie Barnes a déjà l’impression d’avoir beaucoup progressé. Il a très bien fait avec des moyennes par match de 15,3 points, 7,5 rebonds et 3,5 passes décisives. Le meilleur est à venir pour lui.

«Ma première année professionnelle a été très solide. J’ai beaucoup appris, je me suis développé. Nous allons essayer de gagner et de bâtir sur cette saison, devenir meilleurs et revenir plus forts», a indiqué le jeunot de 20 ans.

Une progression au cours de l’année

Les Raptors ont déjà montré beaucoup de belles choses en fin de saison. La seule formation canadienne de la NBA a remporté huit de ses 10 derniers duels pour terminer au cinquième rang de l’Association de l’Est avec une fiche de 48-34. Plus matures et avec un groupe de joueurs vedettes impressionnant, les 76ers de Philadelphie les ont toutefois vaincus en six matchs en séries.

«Il y a beaucoup de points positifs à tirer de cette saison en général et en équipe, avec la COVID, les blessures et tout. Je crois que nous avons fait du bon boulot pour rester unis et nous nous sommes rendus là», a mentionné le Québécois Chris Boucher.

Le centre a mené l’équipe pour les blocs avec une moyenne de 0,9 par rencontre et sera à la recherche de plus de temps de jeu. L’athlète de 29 ans a été la première option sur le banc de Nick Nurse.

«Nous sommes devenus meilleurs plus l’année a avancé. Les gars se sont habitués à leur rôle et ont compris ce qu’ils devaient faire», a ajouté OG Anunoby.

Pour preuve, les Raptors étaient au neuvième rang du classement à la mi-saison avec un dossier de 21-20. Ils ont ainsi remporté 27 de leurs 41 matchs suivants. Ça promet pour 2022-2023!