Canadiens de Montréal

Une fin possible pour Carey Price

Publié | Mis à jour

Carey Price portait un chandail noir et une casquette de la même couleur avec le logo du Canadien. Il n’y avait pas uniquement son habillement qui était sombre, son avenir avec l’équipe l’était autant.

Malgré son amour pour la musique country, Price n’a pas rendu hommage à Johnny Cash, l’interprète de la chanson «The Man in Black». 

Voyez son point de presse en vidéo principale.

Au lendemain du dernier match de la saison et de sa première victoire, le numéro 31 avait un air solennel. Il savait pertinemment qu’on lui parlerait de son avenir dans la LNH, mais il n’avait pas une réponse précise.

Il y a encore trop d’interrogations sur sa capacité à guérir complètement de son opération au genou droit. L’enflure est toujours présente dans son genou et une autre opération reste une option à considérer.

Price n’a pas caché une réalité importante. Dans sa routine d’avant-match face aux Panthers, il a pensé qu’il se préparait peut-être à vivre sa sortie.

«Oui, je m’y étais préparé, a-t-il répliqué. C’était une journée exceptionnelle. J’ai fait une belle sieste. C’était une journée A +. Si c’était la fin, c’était une belle façon de finir.»

Un battant 

Voilà pour le portrait sombre. Mais il y a aussi des notes d’espoirs.

«Je ne mentirai pas. J’ai trouvé ça difficile et frustrant lors des derniers mois. Je chercherai à obtenir une autre opinion médicale pour mon genou. On fera un plan. Je chercherai à exécuter ce plan. Je veux rester positif.»

«J’ai toujours été un battant, a-t-il poursuivi. Je n’abandonnerai pas. Je ferai de mon mieux pour me préparer pour la prochaine saison.»

Des limitations 

À 34 ans, Price a encore un contrat en poche pour les quatre prochaines saisons. Il gagnera 31,25 millions d’ici la fin de la saison 2025-2026. Mais sur le plafond salarial de l’équipe, il gardera une empreinte de 10,5 millions. Une somme colossale pour le Canadien.

Price dictera de son avenir en fonction de son état de santé bien avant l’aspect financier. Le gardien originaire d’Anahim Lake a encore fait preuve d’une grande transparence quand on lui a demandé s’il pouvait s’imaginer jouer une saison de 50 ou 60 matchs dans sa condition actuelle.

«Mon opinion honnête est non, a-t-il répliqué. Je ne crois pas que je pourrais survivre pour une saison complète. Il y a encore beaucoup de questions. Heureusement, j’aurai du temps au cours de l’été pour y penser.»

«J’ai encore beaucoup d’enflures dans mon genou. Je trouve ça difficile de faire plusieurs mouvements que je considère comme essentiels pour un gardien. Vendredi soir, j’ai connu un assez bon match. Mais il y a des aspects routiniers du travail d’un gardien que je considère maintenant comme plus pénibles.»

Un CH dans l’âme 

Au-delà de sa santé, Price aura aussi à vivre avec la reconstruction de l’équipe. Même s’il n’a toujours pas une bague de la Coupe Stanley, le numéro 31 ne semblait pas trop préoccupé par cette réalité.

«J’ai été un Habs toute ma vie. Je sens que ça fait partie de mon identité. J’aime le futur de cette équipe. Il y a des jeunes spectaculaires et ils apportent de l’énergie. Je ne m’imagine pas ailleurs.»

Price a toujours eu la réputation d’être l’un des meilleurs gardiens au monde. Il aura encore comme objectif de se maintenir parmi l’élite de la LNH. Mais pour y arriver, il aura besoin de deux genoux en bonne santé.

Comme athlète, il a aussi beaucoup de fierté. Il aimerait probablement mieux faire un X sur sa carrière que de jouer à un niveau qu’il ne jugerait pas acceptable.

Price a joué cinq matchs seulement cette saison. Il a présenté un dossier d’une victoire et quatre revers avec une moyenne de 3,63 et un taux d’efficacité de ,878.

Jake Allen va bien

De son côté, le gardien Jake Allen s’est fait rassurant concernant son état de santé.

«Je me sens bien, vraiment bien. Je n’ai jamais vraiment été blessé avant cette année. C’était une situation frustrante pour moi», a indiqué l’homme masqué de 31 ans. Écoutez ses propos dans la vidéo ci-dessous.

Jake Allen -

Le 12 avril dernier, le CH a annoncé que la saison 2021-2022 d’Allen était terminée en raison d’une blessure à l’aine.

Allen a été limité à 35 rencontres en raison de plusieurs maux. Il a maintenu un dossier de 9-20-4, un taux d’efficacité de ,905 et une moyenne de buts alloués de 3,30.

«Je pense que nous devons accepter le défi qui est devant nous, a dit le gardien à propos de la prochaine saison des siens. Plusieurs pensent que nous saurons mauvais, mais je crois que nous allons être meilleurs que ce que nous croyons.»