Lions de Trois-Rivières

Un gros défi pour les Lions

Publié | Mis à jour

Après avoir perdu le match numéro 4 de leur série de premier tour qui les opposent aux Growlers de Terre-Neuve, les Lions de Trois-Rivières feront face à l’élimination, samedi. La saison inaugurale du club-école du Canadien de Montréal dans l’ECHL est en jeu, mais l’apport des partisans pourrait changer la donne.

Le format des séries éliminatoires est un peu différent dans cette ligue, de sorte que les Lions disputeront un troisième duel consécutif au Colisée Vidéotron. En cas de victoire, les hommes d’Éric Bélanger devraient retourner dans les Maritimes pour les sixième et septième (si nécessaire) matchs. 

C’est avec un gain de 5 à 2, jeudi soir, que les visiteurs ont pris une avance de 3 à 1 dans la série. Trois-Rivières n’a donné signe de vie qu’en début de troisième période. Il ne faut pas sous-estimer cette équipe, qui jouera avec l’énergie du désespoir, estime l’entraîneur-chef des Growlers, Kyle Wellwood.

«Ils ont poussé fort dans les cinq premières minutes de l’engagement. Nous savions que ça viendrait. Vous jouez contre une bonne équipe de hockey, ils ont cette habileté à revenir de l’arrière. Mon message a été d’appuyer sur l’accélérateur», a fait valoir l’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey en conférence de presse après la rencontre.

«Nous devons nous attendre à une réaction de leur part, avec leur saison en jeu. Ils auront les partisans derrière eux, ce sera bruyant samedi soir. Nous devons nous concentrer sur notre jeu, demeurer agressifs et prendre l’ascendant le plus vite possible», a expliqué vendredi l’attaquant Ryan Chyzowski.

Qui se lèvera? 

La formation de la Mauricie aura besoin d’un autre tour de magie pour espérer une victoire. Mardi, un tour du chapeau d’Anthony Nellis avait permis une victoire de 3 à 2 des Lions. Ce fut le seul moment de réjouissance, puisque les Growlers sont sortis vainqueurs des trois autres parties.

Le gardien Philippe Desrosiers connaît de pénibles séries éliminatoires en ayant accordé 18 buts en seulement quatre matchs. Les Lions, eux, n’ont trouvé le fond du filet que 11 fois.

Trois-Rivières et Terre-Neuve sont des équipes qui se connaissent très bien. En saison régulière, elles ont croisé le fer à 14 reprises, et ce sont les Growlers qui ont prévalu avec 10 victoires. Les Lions devront puiser au plus profond de leurs capacités pour arracher un match supplémentaire.