Crédit : AFP

LNH

Frederik Andersen pourrait rater le match numéro 1

Publié | Mis à jour

Le gardien des Hurricanes de la Caroline Frederik Andersen est un cas incertain pour le premier duel de l’équipe en séries éliminatoires, puisqu’il n’a pas patiné depuis deux semaines en raison d’une blessure.

Le Danois a été touché au bas du corps au cours de la défaite de 7 à 4 contre l’Avalanche du Colorado, le 16 avril. Le vétéran de 32 ans ne s’est pas entraîné depuis, ce qui est inquiétant pour l’entraîneur-chef Rod Brind’Amour.

«Évidemment, s’il ne touche pas la glace, il ne jouera pas. C’est une certitude. [...] Il fait tout ce qu’il peut. S’il est prêt à jouer, il devient une option pour nous», a fait savoir l’instructeur en conférence de presse, vendredi.

Antti Raanta, avec qui Andersen a remporté le trophée William-M. Jennings cette saison, pourrait être l’homme de confiance de Brind’Amour, bien qu’il ait lui aussi composé avec quelques maux récemment. L’autre option reste le jeune Pyotr Kochetkov, qui a remporté ses trois départs avec les «Canes» en fin de mois.

«Rod a dit que Freddie fait tout ce que nous lui avons demandé et plus. Il s’entraîne quotidiennement. Il n’y a pas de date [pour son retour] tant qu’il ne revient pas sur la glace, mais nous avons confiance envers les autres gars qui sont ici», a ajouté le directeur général Don Waddell.

À sa première campagne en Caroline, Andersen a montré un dossier de 35-14-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,17 et un taux d’efficacité de ,922.