Tennis

Bon départ pour Leylah Annie Fernandez

Publié | Mis à jour

La Québécoise Leylah Annie Fernandez est revenue en force après une mauvaise deuxième manche pour disposer de l’Allemande Andrea Petkovic en trois sets de 6-1, 1-6 et 6-4, vendredi, dans un match de premier tour au tournoi de tennis de Madrid.

La gagnante a mis environ deux heures pour défaire la 64e raquette du circuit professionnel. La 17e tête de série, qui avait changé de place au sein du tableau principal à la suite du forfait de la numéro 1 mondiale Iga Swiatek, affrontera la Suissesse Jil Teichmann, 35e joueuse de la WTA, à l’étape suivante.

Fernandez a profité d’une double faute de sa rivale pour mettre fin aux hostilités. Elle a d’ailleurs pris le service adverse quatre fois en 10 tentatives, tout en étant victime de trois bris sur les sept chances qu’elle a concédées à Petkovic.

La rencontre a été chaudement disputée, l’athlète de l’unifolié empochant 83 points, deux plus que son adversaire germanique.

Trois manches aussi pour Andreescu

Dans un autre choc de premier tour en sol madrilène, l’Ontarienne Bianca Andreescu a livré une performance similaire à celle de sa compatriote Fernandez, éprouvant aussi des ennuis en manche médiane avant de se ressaisir.

La détentrice du 111e échelon de la WTA a disposé de l’Américaine Alison Riske (42e) au compte de 6-4, 3-6 et 6-0, dans un affrontement ayant duré 1 h 56 min.

La gagnante a été sans pitié à la troisième reprise, empochant 32 des 48 points disputés. Lors du match au complet, elle a réussi six bris en 11 tentatives et a vu Riske prendre son service trois fois en huit chances.

Au deuxième tour, Andreescu se mesurera à une autre représentante des États-Unis, soit la sixième tête de série et huitième joueuse du circuit, Danielle Collins. À son tournoi précédent, le premier depuis octobre 2021, elle avait atteint la deuxième ronde à Sttutgart, il y a quelques jours.