L'après-match LNH

Pour en finir avec le «besoin» de perdre

Publié | Mis à jour

En vertu de leur victoire de mercredi soir contre les Stars, les Coyotes ne termineront pas au dernier rang du classement général de la LNH et même si cela leur aurait donné une meilleure chance de parler en premier au prochain repêchage, ce n'était pas un objectif pour l'équipe, assure son entraîneur André Tourigny.

Celui qui est surnommé le «Bear» a indiqué, jeudi soir à l'«Après-match, que lui et ses hommes n'ont jamais envisagé de mal jouer pour mieux repêcher l'été prochain.

«C'est combien de pourcentage de différence? Ça veut dire qu'on va jouer et coacher pour perdre, pour avoir 3-4 % de plus de chances (de repêcher en premier)? Je ne sais même pas c'est combien, honnêtement!», a laissé tomber le Québécois.

«Pour cinq pourcent, il aurait fallu qu'on se prépare moins bien, qu'on n'essaie pas de gagner? Pour ensuite dire à nos joueurs "ici en Arizona ce qui est important, c'est l'attitude, c'est de compétitionner... mais pas pour les trois-quatre derniers matchs"?», a ensuite questionné le «coach».

«Ce n'est pas de même que ça marche», a-t-il finalement résumé

Bien en verve, Tourigny a ensuite pris le temps de livrer ses impressions au sujet du jeune Shane Wright, potentiel premier choix du prochain repêchage. 

Il a aussi été question du potentiel toujours bien réel, selon lui, du marché dans lequel évolue les Coyotes.

Voyez la première partie de la discussion en vidéo principale, et la suite ci-dessous:

André Tourigny à l'Après-match, 2e partie -