Crédit : PHOTO COURTOISIE Bernard Brault, Groupe Yvon Michel

Boxe

Oscar Rivas: une première défense en Colombie

Publié | Mis à jour

Oscar Rivas réalisera un rêve, le 13 août prochain, en Colombie. Le champion du monde WBC des super-lourds-légers aura la chance d’effectuer sa première défense de titre sur sa terre natale.

Pour l’occasion, Rivas (28-1-0, 19 K.-O.) affrontera le Polonais Lukasz Rozanski (14-0-0, 13 K.-O.) au Stade Pascual Guerrero, un amphithéâtre de 40 000 places situé à Cali. Le promoteur colombien est Juan Carlos Moreno, qui en est à ses premiers pas dans le monde de la boxe.

«C’est un combat important et très motivant, a souligné Rivas lors d’un point de presse, mardi. Ça fait longtemps que j’attendais une opportunité comme celle-là, soit de me battre dans mon pays.»

«C’est très excitant d’être le premier Colombien depuis très longtemps à pouvoir me battre chez moi.»

À l’origine, ce n’est pas Rozanski qui devait affronter Rivas dans ce combat. Rivas devait croiser le fer avec le Russe Evgeny Romanov (16-0-0, 13 K.-O.). Toutefois, en raison de l’invasion russe en Ukraine, le WBC a décidé de retirer le privilège à Romanov.

Par contre, le protégé de Marc Ramsay ne pourra pas prendre son adversaire à la légère.

«Il était chez les poids lourds depuis le début de sa carrière, a mentionné le promoteur Yvon Michel. Comme Oscar, il a déjà boxé autour de 240 lb. Je m’attends à ce qu’il soit en grande forme lorsqu’il montera sur le ring.»

Héros local

Depuis qu’il a mis les pieds en Colombie, Rivas se rend compte qu’il est devenu très populaire. Il souhaite pouvoir leur donner un bon spectacle pendant la soirée du 13 août.

Celui qui est installé au Québec depuis une douzaine d’années espère que l’appui de la foule pourra l’aider à conserver son titre mondial. Avec son équipe, il compte bien débarquer en Colombie plusieurs semaines afin d’y compléter son camp d’entraînement.

«On veut arriver ici trois semaines avant mon combat. Avant cette étape, je vais faire ma préparation au Québec», a expliqué Rivas.

Il en profitera pour s’acclimater à la chaleur et à l’altitude durant cette période. Tous les détails comptent dans un combat de championnat du monde.