Crédit : AFP

Tennis

Coupe Davis: tirage au sort compliqué pour le Canada

Publié | Mis à jour

La formation canadienne de tennis masculin évoluera au sein du groupe B de la Coupe Davis, en compagnie de l’Espagne, de la Corée du Sud et de la Serbie, lors de la phase des groupes des Finales qui se déroulera du 14 au 18 septembre.

Étant donné qu’il se retrouve dans la même section que l’équipe hispanique, l’unifolié jouera à Valence durant cette étape. Quatre groupes au total ont été mis en place et les deux premiers pays de chacun d’entre eux se qualifieront aux rondes éliminatoires prévues à Malaga du 21 au 27 novembre. 

«C’est avec beaucoup de fierté que nous prendrons part aux Finales de la Coupe Davis pour une troisième année consécutive, a dit le capitaine Frank Dancevic dans un communiqué. Bien que nous ferons face à un défi de taille, nous savons très bien que n’importe quel pays peut tirer son épingle du jeu et se hisser au sommet. Nos joueurs seront prêts et arriveront à Valence avec beaucoup d’énergie.»

Dans la division A, les Italiens retrouveront à Bologne les Croates, les Argentins et les Suédois. Du côté de la section C, les Allemands auront l’occasion de jouer à Hambourg. Les Français, les Belges et les Australiens seront leurs opposants. Enfin, le Royaume-Uni accueillera les duels du groupe D à Glasgow, où les Américains, les Néerlandais et les Kazakhs seront aussi présents.

Pour revenir aux Canadiens, la tâche pourrait s’avérer difficile, malgré la participation potentielle de Félix Auger-Aliassime et de Denis Shapovalov à la compétition. Ils risquent de se frotter à quelques grosses pointures, notamment le Serbe Novak Djokovic et le Majorquin Rafael Nadal, respectivement premier et quatrième au classement mondial en simple. Par ailleurs, la phase des groupes se trouve au calendrier trois jours après la fin des prochains Internationaux des États-Unis.

Le Canada a profité de l’expulsion de la Russie qui a envahi l’Ukraine pour obtenir une place à cette phase. Il avait été blanchi 4 à 0 par les Pays-Bas dans un duel de qualification en mars; Auger-Aliassime et Shapovalov n’y avaient pas pris part.