Canadiens de Montréal

Montréal: la mémoire de Guy Lafleur sera honorée

Publié | Mis à jour

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, entend renommer un lieu public au nom de Guy Lafleur afin d’honorer la mémoire de l’un des «grands de la ville».

«C’est sûr qu’on va trouver une façon d’honorer la mémoire et le legs de M. Lafleur. Je ne peux pas faire une annonce maintenant, il y a des règles. On doit attendre une année avant de pouvoir proposer officiellement un lieu, mais le travail est déjà commencé», a souligné Mme Plante, lundi matin, en mêlée de presse.  

À Montréal, les demandes passent d’abord par la Division du patrimoine, qui gère la toponymie. Le conseil municipal doit ensuite adopter une résolution en ce sens, qui sera transmise à la Commission de toponymie du Québec pour son officialisation. Les personnes décédées depuis moins d’un an sont toutefois exclues du processus.

Mme Plante s’est également dite fière que les funérailles nationales du Démon blond se déroulent à Montréal, assurant que la Ville se prépare à leur tenue.

«Dans ce genre d’événement, on est toujours en lien avec la famille pour trouver la formule qui est la bonne pour elle», a-t-elle expliqué.

Les funérailles se dérouleront le 3 mai prochain à la basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde. Le corps de Guy Lafleur sera exposé en chapelle ardente au Centre Bell les deux jours précédents.

«Je ne pense pas être la seule à avoir été impressionnée par l’avalanche de bons mots pour M. Lafleur. C’était autant au niveau de sa performance comme hockeyeur que dans l’aspect très personnel de l’homme et de sa générosité. Il semble que chaque personne qui l’ait rencontré en garde un souvenir très fort», a souligné Mme Plante.

Lors de la séance du conseil municipal de lundi, les élus ont également souligné son décès en observant une minute de silence.

M. Lafleur est décédé vendredi d’un cancer. Il joué pendant 14 saisons avec le Canadien de Montréal, entre 1972 et 1985, amassant cinq coupe Stanley pendant cette période. Au terme de son illustre carrière, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey.

Honoré à la Chambre des communes 

Par ailleurs, les élus de la Chambre des communes ont rendu hommage à Guy Lafleur, lundi, en tenant une minute de silence et en le reconnaissant comme un «joueur légendaire des Canadiens de Montréal et de la Ligue nationale de hockey».

L’idée est venue du député québécois du NPD, Alexandre Boulerice, qui a proposé l’hommage par le biais d’une motion.

Celle-ci voulait par ailleurs que la Chambre «reconnaisse que la Nation québécoise et les gens du reste Canada sont profondément touchés par la perte de ce gentleman qui aura marqué son époque et touché plusieurs générations, tant par ses prouesses sportives qu’en tant qu’ambassadeur des Canadiens de Montréal, de notre sport national et de sa ville natale de Thurso ou par sa personnalité accessible et accueillante».