UFC Fight Night: Barriault v Piechota

Crédit : Photo d'archives

UFC

Victoire expéditive de Marc-André Barriault

Publié | Mis à jour

Les Québécois Charles Jourdain et Marc-André Barriault ont remporté leur combat respectif de l’UFC Fight Night 205 de la même façon, grâce à une soumission dès le premier round, samedi soir, à Las Vegas.

Jourdain n’a pas perdu une seule seconde contre l’Américain Lando Vannata, le battant à l’aide d’une guillotine après 2 min 32 s. Le combattant poids plume de 26 ans a semblé ébranlé quand il a été rapidement amené au tapis par son adversaire, mais il a profité d’un moment de faiblesse pour s’imposer.

Plutôt remuant, Vannata (12-5-2, 4 K.-O.) a tenté de sortir sa tête plusieurs fois de l’étau, mais «Air» n’a jamais relâché sa prise.

Il s’agit d’une deuxième victoire consécutive pour Jourdain (13-4-1, 8 K.-O.), qui avait livré un impressionnant combat qui s’était rendu à la limite contre Andre Ewell, en décembre.

Combat miroir

Quelques instants plus tôt, Barriault mettait un terme à son affrontement avec l’Américain Jordan Wright de la même façon.

Plus habitué à se battre debout grâce à sa technique de boxe tout en puissance, l’athlète de 32 ans a signé une première victoire par soumission. La majorité du combat s’est déroulé contre le grillage et Barriault (14-5-0, 9 K.-O.) a réussi à s’accrocher au cou de son adversaire, qui s’est écroulé au sol avec lui. Wright (12-2-0, 7 K.-O.) a été contraint d’abandonner à 2 min 36 s du premier round, coincé par la guillotine.

Le natif de Gatineau s’est donné de très bons arguments de négociation avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC) puisque c’était le dernier combat à son présent contrat. Son avenir était peut-être menacé depuis qu’il a subi une défaite après 16 secondes seulement, le 5 février, contre Chidi Njokuani.