Crédit : AFP

MLB

Barry Bonds encore admissible au Temple de la renommée

Publié | Mis à jour

Après avoir mordu la poussière en janvier à sa 10e et dernière année d’admissibilité pour le Temple de la renommée du baseball, à Cooperstown, Barry Bonds sera à nouveau parmi les candidats potentiels, en décembre, par le biais du comité des vétérans.

Il s’agit là d’un constat tracé à la suite de certains changements annoncés, vendredi. 

• À lire aussi: Temple de la renommée: Ortiz admis; Bonds, Clemens et Schilling exclus

Le système en place a donc été modifié. C’est à compter de 2023 que les joueurs devront être retirés depuis 16 ans ou plus avant d’être admis par ce comité déjà existant.

Par ailleurs, les bulletins de vote pour ce comité des vétérans regrouperont désormais huit candidats plutôt que 10. Bonds, qui avait reçu 66% des votes l’an dernier, pourrait être accompagné de Roger Clemens et Curt Schilling, entre autres, dans l’obtention de cette nouvelle chance. 

Ces trois hommes n’avaient pas obtenu 75 % des votes de l’Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique (BBWAA), ce qui leur aurait permis d’accéder au Panthéon de manière classique. 

Un même pourcentage est requis pour être élu par le comité des vétérans, composé annuellement de 16 membres.

De l’espoir pour Jacques Doucet

Plus près de chez nous, le Québécois Jacques Doucet pourrait quant à lui profiter des changements concernant l’octroi du trophée Ford C. Frick. 

En plus des modifications effectuées dans le système du comité des vétérans, les procédures changent également pour le fameux prix qui concerne les commentateurs sportifs et qui leur permet de se retrouver à Cooperstown.

Cette fois, 10 candidats se retrouveront annuellement sur les bulletins, contrairement à huit par le passé. Au moins un candidat de langue étrangère sera dorénavant admissible à chaque année.