Crédit : AFP

NFL

«Il y avait encore une place pour moi»

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière Tom Brady dit avoir encore le feu sacré et être suffisamment en forme pour mener les Buccaneers de Tampa Bay au sommet de la NFL, deux motifs à l’origine de sa volte-face des derniers mois.

Dans un entretien livré au réseau ESPN, lundi, l’athlète qui célébrera son 45e anniversaire de naissance le 3 août a confiance en ses capacités et veut exceller au sein d’une formation qu’il a conduite au titre du Super Bowl lors de la saison 2020. Et il souhaite avant tout éprouver du plaisir en jouant. 

«Je savais que mon corps pouvait encore accomplir ce qu’il faut. Évidemment, j’ai toujours l’amour pour ce sport et je crois que je le garderai pour de bon, a-t-il déclaré. J’estime être en mesure de le faire physiquement. Il y avait encore une place pour moi sur le terrain.»

Puis, l’aspect mental est loin de représenter un problème pour Brady, plus affamé que jamais. Il ne voulait pas tirer sa révérence avec un revers au deuxième tour éliminatoire face aux Rams de Los Angeles au début de l’année 2022.

«J’aime la compétition sur la surface de jeu. La saison dernière, la fin a été un peu amère et nous avons dû apporter plusieurs corrections pour tenter de nous améliorer et de nous placer en position de connaître du succès», a-t-il souligné.

La famille

Certes, le numéro 12 reconnaît qu’il aimerait passer davantage de temps en famille, mais son désir de vaincre semble avoir eu le dessus, l’incitant à repousser l’heure de la retraite qu’il avait annoncée initialement au début février. Cependant, il sait que tôt ou tard, il devra consacrer plus d’heures à ses proches.

«Je sais qu’il ne m’en reste plus beaucoup, je le sais vraiment. J’en suis à la fin de ma carrière. J’aimerais être là pour toujours, mais c’est impossible et le football devient trop risqué actuellement. Mes enfants vieillissent et ça devient de plus en plus compliqué de manquer ces choses, a-t-il affirmé. Par contre, je voulais donner à mes coéquipiers et à moi-même, ainsi qu’à notre organisation, une autre opportunité incroyable d’accomplir un fait d’armes dont nous pourrions être fiers.»

Et la suite?

Par ailleurs, le directeur général des «Bucs», Jason Licht, n’a pas discuté avec Brady de ce qui adviendra après la saison 2022.

«Non, nous n’avons pas eu ce type de discussions, a déclaré le DG lorsque questionné sur la suite des choses en conférence de presse mardi. Les seules discussions que nous avons eues avec Tom concernaient son retour [en 2022]. Nous sommes excités en vue de la prochaine campagne.»

Licht a aussi qualifié de «bavardages» la possibilité que Brady ait pris sa retraite pour devenir un propriétaire mineur des Dolphins de Miami. Au début du mois, le réseau NBC avançait cela, en ajoutant que le club du sud-est de la Floride désirait que le quadragénaire soit leur quart-arrière partant en 2022.