Crédit : AFP

Renaud Lavoie

L'anomalie Patrice Bergeron

L'anomalie Patrice Bergeron

Renaud Lavoie

Publié 14 avril
Mis à jour 14 avril

Personne ne sait si Patrice Bergeron sera de retour dans la LNH la saison prochaine. À 37 ans à la fin du mois de juillet, on pourrait croire que ce futur membre du Temple de la Renommée du Hockey pourrait prendre sa retraite, mais statistiquement parlant, il continue de dominer, sinon d’atteindre des sommets personnels défensivement. 

Les statistiques suivantes dénichées sur naturalhattrick.com démontrent qu’il permet aux Bruins de demeurer crédibles dans leur espoir de remporter une première coupe Stanley en onze ans.

À cinq contre cinq, il est le joueur qui permet à son équipe d’accorder le moins de lancers à l’adversaire parmi les 239 joueurs de la ligue qui ont passés plus de 700 minutes sur la glace depuis le début de la saison.

En réalité, lorsque Patrice Bergeron est sur la glace, les Bruins lancent 15% plus souvent que l’adversaire sur le gardien adverse, un sommet dans la LNH. 

Lorsque Patrice Bergeron est sur la glace, son équipe a marqué 86 buts et en accordés seulement 41 jusqu’à présent. Des chiffres qui démontrent encore toute son efficacité.

D’ailleurs il a remporté 62,04% de ses mises en jeu cette saison et il pourrait battre son record personnel qu’il a établi la saison dernière qui est de 62,25%.

Offensivement ses 20 buts, 36 passés, 56 points (+20) en 65 matchs font en sorte qu’il est encore capable de se dénicher un contrat de plusieurs saisons, s’il le désire évidemment.

Mais avant de se concentrer sur la saison prochaine, il n’y a aucun doute qu’il devient, encore une fois, le candidat numéro un pour remporter le trophée Selke, ce qui serait son cinquième en carrière, lui qui a fait partie des finalistes dans les dix dernières années.

Il devancerait ainsi Bob Gainey qui a aussi remporté quatre trophées Selke dans sa grande carrière.

Très peu de joueurs ont connu une carrière comme celle de Patrice Bergeron et il passerait dans la légende en étant le joueur le plus âgé depuis Rod Brind’Amour à remporter ce trophée à la mi-trentaine.