CF Montréal

«C'est intéressant en ce moment»

Publié | Mis à jour

Fort de deux victoires acquises à l'étranger, le CF Montréal espère évidemment poursuivre sur sa lancée, samedi, lors de son premier match de la saison au Stade Saputo.

Pour l'occasion, ces vieux rivaux que sont les Whitecaps de Vancouver seront en ville.  

La rencontre sera d'ailleurs présentée à TVA Sports. 

Après un début de saison compliqué par les blessures et un calendrier impitoyable, les Montréalais retrouvent leur jeu au bon moment.

«C'est intéressant en ce moment», a admis l'entraîneur du club, Wilfried Nancy, après l'entraînement de jeudi.

«La saison est longue encore, a-t-il cependant tempéré. On n'avait pas les résultats, mais la performance était intéressante. Là, on a les résultats, mais on ne va pas s'enflammer non plus.»

En effet. Parce que même si les Whitecaps occupent l'avant-dernier rang au classement dans l'Ouest, «il n'y a pas de match facile en MLS», a rappelé l'entraîneur.

«Toutes les équipes nos embêtent, a-t-il expliqué. Les Whitecaps ont une façon de défendre qui est vraiment particulière. Ils peuvent être bas, mais aussi très agressifs avec les joueurs extérieurs. Est-ce qu'ils vont rester dans cette tactique-là contre nous? On verra bien. C'est une équipe qui essaie de mettre de l'impact physique avec leurs joueurs en attaque.»

Une chose apparaît certaine: les joueurs de Vancouver risquent fort de se colletailler avec un CF Montréal qui livrera bataille jusqu'à la fin. En tout cas, c'est ce que l'équipe a fait lors de ses deux derniers matchs.

«J'adore, c'est quelque chose que je regarde avec attention», a d'ailleurs avoué Nancy au sujet du caractère de ses hommes.

«Ça peut faire partie de notre marque de fabrique, a-t-il ajouté. On est une équipe qui sait qu'un match se joue pendant 96 minutes. Encore en Ligue des champions hier, il y a eu des buts à la dernière minute, donc voilà, c'est le football. Les gars le savent.»

En meilleure santé 

En plus de retrouver son aplomb, l'«Impact» retrouve aussi quelques blessés, alors que les Québécois Mathieu Choinière et Samuel Piette, notamment, prennent du mieux et s'approchent tranquillement d'un retour au jeu.

«Ils reviennent bien, je suis content de les voir parce que ce n'est pas facile pour eux, a souligné Nancy. Quand on a une blessure pas claire, entre guillemets, ce qui se passe, c'est qu'ils avancent de quelques pas, puis reculent de quelques pas. Mais là, ça a l'air d'aller progressivement bien. Maintenant, il y a des étapes à franchir.»

«Je suis content parce que je commence à avoir un groupe qui est complet, a également mentionné le coach. Si tout est ok, la semaine prochaine on va avoir d'autres joueurs qui vont revenir. J'adore la compétition. C'est ce qui permet aux joueurs de monter leur niveau de concentration et d'exigence envers eux-même. Et moi ça me donne des choix.»

Enfin, Nancy et ses joueurs ne boudent pas leur plaisir à l'idée de retrouver leurs partisans, ce weekend.

«Ça fait plaisir de revenir ici et en plus, la pelouse est bien, mieux que l'année dernière quand on avait joué la première fois, a indiqué Nancy. En espérant qu'il y ait du monde.»

Et non, Nancy n'a pas dit ça parce que l'organisation a des craintes concernant la vente de billets, a-t-il assuré.

«Je fais une petite publicité pour que les gens viennent!», a résumé l'entraîneur en souriant.

Voyez le point de presse de Nancy en vidéo principale.