MLB

Charles Leblanc tout près de l’objectif

Publié | Mis à jour

Le Québécois Charles Leblanc, qui est maintenant dans l’organisation des Marlins de Miami, n’a jamais été aussi proche d’atteindre son rêve d’évoluer dans le baseball majeur.

«La maturité physique et la maturité mentale sont intimement liés au développement d’un athlète et pour Charles, on peut voir que les deux sont arrivés à point. Il est prêt à faire le saut et je ne serais pas surpris que les Marlins appellent son nom au cours de la saison», a témoigné son agent Jethro Supré, durant son passage au balado «Les buts remplis», propulsé par TVA Sports et QUB radio. À écouter ici:

Évoluant présentement avec le Jumbo Shrimp de Jacksonville, au niveau AAA, Leblanc a entamé la saison de manière fracassante en réussissant un circuit lors de chacun de ses deux premiers matchs, les 5 et 6 avril. L’athlète de 25 ans, qui est originaire de Laval, a aussi placé la balle en lieu sûr à ses cinq premières rencontres de la campagne, disputant au passage quatre parties de deux coups sûrs, ce qui est bon pour une moyenne au bâton de ,500 (9 en 18). 

«Honnêtement, je suis content, mais pas surpris, a indiqué Supré. Charles est quelqu’un qui travaille très fort. Il a passé une partie de l’hiver à Aruba avec Chadwick Tromp, un autre de mes clients, à se préparer pour la saison. Charles est concentré et déterminé.» 

Crédit photo : PHOTO COURTOISIE / Bill Moll / Jacksonville Jumbo Shrimp

Des Rangers aux Marlins   

Un changement d’air semble avoir fait le plus grand bien à Leblanc qui, depuis son repêchage au quatrième tour en 2016, avait gravi les échelons dans les filiales des Rangers du Texas. Croyant en son potentiel, les Marlins ont rapidement réclamé le Québécois en décembre dernier, au cours d’un encan spécial réservé aux joueurs des ligues mineures. 

«Il est clair que lorsqu’un joueur est sélectionné très tôt à ce "Rule 5 Draft" des ligues mineures, c’est que les gens qui s’occupent du recrutement d’une organisation t’ont ciblé et fortement recommandé à la direction, a mentionné Supré. Les Marlins n’avaient même pas besoin de parler à Charles pour qu’on comprenne l’importance de cette sélection-là. Toutes les chances semblent être de son côté pour qu’il réalise ses objectifs.» 

«En voyant comment l’équipe des Marlins est composée avec leur liste de 40 joueurs, s’il y a des blessés à l’avant-champ dans les ligues majeures, il va falloir procéder à un rappel, a par ailleurs précisé l’agent. Les Marlins n’ont aucun joueur sur leur liste de protection qui joue à l’avant-champ, comme Charles, aux positions de deuxième but, de troisième but et d’arrêt-court.» 

Évidemment, on ne souhaite aucune blessure à un joueur en particulier, que ce soit Brian Anderson, Joey Wendle ou Jon Berti, mais advenant le cas, Charles Leblanc pourrait très bien être celui qui recevra l’appel tant attendu.