Canadiens de Montréal

La rencontre des frères Barron

Publié | Mis à jour

Justin Barron parlait avec Kent Hughes et Jeff Gorton dans un corridor du Centre Bell tout près du vestiaire de l’équipe adverse. Il attendait à cet endroit pour renouer avec son grand frère, Morgan.

Les deux frangins n’ont pas vécu les mêmes émotions. Morgan a connu l’un de ses meilleurs matchs dans la LNH avec un but et une passe dans un gain de 4 à 2 des Jets contre le CH. Le plus jeune n’a pas participé à la rencontre. 

«J’ai vu mon frère [Justin] aujourd’hui avec mes parents qui étaient en ville, a dit Morgan. Nous ne patinions pas en matinée alors nous avons passé du temps en famille. Avant de venir vous parler, j’ai aussi eu le temps de le saluer. J’étais heureux de le voir et heureux également pour son nouveau départ avec le Canadien.»

«Mais nous aurions aimé jouer l’un contre l’autre, a-t-il poursuivi. À son premier match dans la LNH, Justin a affronté les Rangers. Je venais tout juste d’être envoyé dans la Ligue américaine par les Rangers. Nous passons proches de jouer l’un contre l’autre dans la LNH. J’espère que ça arrivera bientôt.»

À l’image de son jeune frère, Morgan a également été impliqué dans une transaction à la date limite des transactions du 21 mars dans la LNH. Il est passé des Rangers aux Jets dans un pacte qui impliquait Andrew Copp.

Une place à maintenir 

Pour cette visite au Centre Bell, Morgan a reçu comme mandat de jouer à l’aile gauche aux côtés de Paul Stastny et de Nikolaj Ehlers. Il a fait passer Dave Lowry pour un visionnaire en connaissant une très bonne rencontre.

«J’aime jouer au hockey. J’avais hâte à cette rencontre et j’étais heureux d’obtenir cette chance, a mentionné le numéro 36 des Jets. Je viens de jouer un sixième match d’affilée avec les Jets depuis mon rappel du Moose. Pour moi, je crois bien qu’il s’agit d’un sommet. Je veux continuer à me battre pour garder ma place dans cette équipe.»

Une botte de protection 

Dans le cas de Justin, les chances d’un retour au jeu cette saison semblent très minces.

Blessé lors d’un contact accidentel avec Mathieu Joseph le 5 avril dernier contre les Sénateurs d’Ottawa, le jeune défenseur de 20 ans a manqué les trois derniers matchs du CH. Il a probablement subi une fracture à la cheville droite.

Barron ne devrait pas revenir dans un horizon à court terme puisqu’il porte une botte de marche orthopédique sur sa jambe droite.

Le choix de premier tour de l’Avalanche du Colorado en 2020 a joué sept matchs cette saison, cinq avec le Tricolore et deux avec l’équipe de Nathan MacKinnon.

Advenant la perte de Barron jusqu’à la fin de la saison, le Tricolore restera tout de même avec un surplus de défenseurs.

Il y a toujours neuf défenseurs en santé au sein du grand club. Chris Wideman, Kale Clague et William Lagesson ont sauté leur tour face aux Jets.