Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LAH

Rafaël Harvey-Pinard propulse le Rocket

Publié | Mis à jour

À la quête d’une première participation aux séries éliminatoires dans son histoire, le Rocket de Laval a signé un gain important de 5 à 1 sur les Senators de Belleville, lundi soir.

C’est Rafaël Harvey-Pinard qui a été la bougie d’allumage du club-école du Canadien de Montréal dans la Ligue américaine de hockey. Le Québécois de 23 ans a fourni des mentions d’aide sur les deux réussites de son coéquipier Danick Martel en deuxième période et a aussi fait bouger les cordages lors du dernier tiers. 

Le meilleur pointeur du Rocket jusqu’à maintenant en 2021-2022 a inscrit son but en désavantage numérique. Harvey-Pinard a ainsi prolongé sa séquence de matchs avec au moins un point à quatre, lui qui a amassé 10 points pendant celle-ci.

L’ancien des Huskies de Rouyn-Noranda et des Saguenéens de Chicoutimi a maintenant récolté 19 buts et 30 mentions d’aide pour 49 points en 60 parties cette saison.

Les autres buteurs du Rocket ont été Nicolas Mattinen et Kevin Roy (filet désert). Dans le cas du premier, il s’agissait de son premier filet en carrière chez les professionnels. Devant le filet lavallois, Kevin Poulin a repoussé 20 rondelles. Il a uniquement été déjoué par un tir de Cole Reinhardt.

Par ailleurs, le Rocket a accordé un contrat d’essai professionnel au gardien Gabe Mollot-Hill, plus tôt dans la journée. Le natif d’Ottawa a disputé quatre matchs avec l’Université de Guelph cette saison, concédant 12 buts. Auparavant, l’athlète de 24 ans a participé à 11 matchs en quatre campagnes avec Providence College, dans la NCAA.

Le Rocket reprendra l’action mercredi soir et tentera de signer une cinquième victoire d’affilée. Pour l’occasion, la formation québécoise sera de passage à Rochester pour y affronter les Americans.