Crédit : Photo d'archives, AFP

Hockey

Hockey féminin: les discussions entre la PWHPL et la PHF achoppent

Publié | Mis à jour

Les négociations entre la Professional Women’s Hockey Players Association (PWHPL) et la Premier Hockey Federation (PHF) pour l’établissement d’une seule ligue de hockey féminin professionnelle ont échoué.

Selon ce qu’a appris le média web The Athletic lundi, les représentantes de la PWHPL ont voté à l’unanimité pour mettre fin à toutes les discussions concernant une collaboration avec la PHF.

La PHF, qui compte présentement six équipes, est actuellement l’unique ligue professionnelle de hockey féminin en Amérique du Nord.

Fondée à la suite de la dissolution de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) en 2019, la PHWPL rassemble les meilleures joueuses de la planète et a comme objectif de fonder une ligue viable financièrement.

Les deux entités se sont rencontrées à la demande à la demande de la Ligue nationale de hockey (LNH) le mois passé. Le circuit serait réticent à investir dans le hockey féminin s’il y a deux ligues distinctes. Le commissaire Gary Bettman était d’ailleurs présent lors de cette rencontre au sommet.

Toujours selon The Athletic, la PWHPL a pris cette décision parce que la PHF n’avait pas présenté un plan tangible répondant aux visions et aux besoins des hockeyeuses qui forme l’association.

Les membres de la PWHPA désireraient notamment obtenir des salaires plus décents, des assurances médicales et l’accès à des installations pour l’entraînement.

Il semblerait également que la PWHPA souhaite mettre en place une ligue qui attirerait également les meilleures joueuses européennes, et ce, dans le but de compter sur toutes les meilleures patineuses de la planète dans un même circuit. La PHF, la défunte LCHF et aucune ligue européenne n’a encore réussi à faire cela.