NFL

Un quart-arrière de la NFL meurt à seulement 24 ans

Publié | Mis à jour

Ancien choix de premier tour au repêchage de la NFL, Dwayne Haskins est décédé à l’âge de 24 ans après avoir été frappé par une voiture en Floride, samedi matin.

La triste nouvelle a été rapportée par l’agent du joueur, Cedric Saunders, au réseau ESPN.

Haskins, qui avait été repêché par Washington, s’entraînait depuis janvier 2021 avec les Steelers de Pittsburgh. Il était d’ailleurs dans le sud de la Floride, à Boca Raton, pour s’entraîner avec plusieurs coéquipiers, dont le nouveau quart Mitchell Trubisky.

«Je suis dévasté et les mots me manquent avec la mort tragique de Dwayne Haskins. Il est rapidement devenu un membre de la famille des Steelers dès son arrivée à Pittsburgh et il était l’un de nos plus grands travaillants, sur le terrain comme dans la communauté. Dwayne était un excellent coéquipier, mais surtout un très bon ami pour plusieurs. J’ai le cœur brisé», a expliqué par voie de communiqué l’entraîneur-chef Mike Tomlin.

Un potentiel incroyable

Le quart-arrière avait été réclamé au 15e rang du repêchage de 2019 de la NFL. Il a disputé 16 matchs en deux saisons avec l’équipe de football de Washington. L’ancien de l’Université Ohio State avait été poussé dans la chaise de quart numéro 1 dans la capitale nationale américaine après la grave blessure d’Alex Smith.

Après avoir été absent à plusieurs réunions d’équipe et être apparu sans couvre-visage dans des endroits publics pendant la pandémie de COVID-19, Washington a libéré Haskins à la fin de l’année 2020. Il avait amorcé six rencontres cette saison-là, complétant cinq passes de touché et étant victime de sept interceptions.

«Il était un jeune homme avec un potentiel immense et une personnalité contagieuse, ont mentionné les copropriétaires des Commanders, Dan et Tanya Snyder. De dire que nous avons le cœur brisé n’est pas assez fort. Nos cœurs et nos prières accompagnent les membres de la famille de Dwayne et tous ceux qui le connaissaient et l’aimaient.»

À l’université, sa saison 2018 en a été une pour les livres d’histoire. Après avoir devancé Joe Burrow pour le poste de quart numéro 1 des Buckeyes, Haskins a établi des records du «Big Ten» pour les passes de touché (50), les verges par la voie des airs (4831) et le total de verges à l’attaque (4939). Il avait ainsi été un finaliste au prestigieux trophée Heisman.

«Leader. Légende. Pour toujours un Buckeye», a d’ailleurs écrit sur son compte Twitter le programme de football d’Ohio State.

Ce qu’ils ont dit

«Dwayne était un jeune homme talentueux qui avait une longue vie devant lui. C’est un moment très triste et j’en perds les mots. Je sais que je m’exprime pour le reste de l’équipe en disant qu’il nous manquera énormément.» - Ron Rivera, entraîneur-chef des Commanders

«Le monde a perdu une grande personne aujourd’hui. Lorsque Dwayne est entré pour la première fois dans le vestiaire, j’ai tout de suite su qu’il était un gars positif. Il faisait toujours sourire les gens, n’a jamais tenu la vie pour acquise. Son impact sur moi durera pour toujours.» - T.J. Watt, coéquipier chez les Steelers

«L’un des plus grands quarts de l’histoire d’Ohio State, mais un encore meilleur fils, coéquipier et ami.» - Urban Meyer, ancien entraîneur d’Haskins à Ohio State

«Dwayne était important pour tellement de gens. Son sourire était contagieux et il était le gars que vous vouliez côtoyer. Nous sommes tous sous le choc de sa perte. Tu vas vraiment nous manquer. Nous t’avons perdu trop tôt. Je suis chanceux d’avoir eu la chance de te connaître.» - Cam Heyward, coéquipier chez les Steelers

«L’un de mes cochambreurs à l’université... nous avons joué dans le même match des étoiles en huitième année... nous avons parlé de voyager pour se retrouver pendant un entre-saison, je pensais que nous aurions le temps.» - Jordan Fuller, demi de sûreté des Rams de Los Angeles