Crédit : Jasen Vinlove-USA TODAY Sports

MLS

Le Revolution complètement méconnaissable

Publié | Mis à jour

Après avoir établi un record pour le nombre de points en saison régulière l’an dernier, rien ne va plus pour le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, qui a été vaincu 3 à 2 par la pire équipe de la Major League Soccer depuis le début de la campagne, l’Inter Miami CF, samedi à Fort Lauderdale.

Avec quatre points en six rencontres, les «Revs» ont échoué dans la cave du classement de l’Association Est, en compagnie de leur adversaire du jour.

Leonardo Campana a inscrit tous les buts de Miami, dont deux en première mi-temps. L’Équatorien a soulevé la foule à la 88e minute en complétant son tour du chapeau. L’attaquant a profité d’une mauvaise récupération de ballon du gardien Brad Knighton pour enfoncer le ballon au fond du filet.

Justin Rennick (11e minute) et Carles Gil, sur un tir de pénalité à la 67e, ont répliqué pour le Revolution.

Le Fire de Chicago impuissant

À l’Explora Stadium, l’Orlando City SC a dominé le Fire de Chicago en long et en large avant de finalement se sauver avec une courte victoire de 1 à 0.

Le club floridien a triplé son adversaire pour les tirs (21 à 7) et les tirs cadrés (6 à 2), en plus de détenir le ballon pendant 62 % de la rencontre.

Ercan Kara a permis aux siens d’inscrire trois points au classement en redirigeant un coup franc de la tête juste avant l’heure de jeu.

Le Fire s’est défendu à court d’un homme pour l’entièreté de la deuxième demie, amputée par le deuxième carton jaune du match de Brian Gutierrez.

L’Union au sommet

Au Subaru Park, l’Union de Philadelphie a poursuivi son début de saison sans faux pas, signant un gain de 1 à 0 aux dépens du Crew de Columbus.

L’Union n’a pas encore goûté à la défaite en MLS en 2022, dominant l’Association de l’Est avec cinq victoires et une nulle.

Le gardien du club de l’Ohio Eloy Room a commis une erreur fatale dès les premiers instants du match, échappant le ballon dans son propre filet. Ce fut le seul but du match.

Le Crew a dirigé 19 ballons vers le filet de l’Union, ne touchant la cible qu’à cinq reprises.