Crédit : AFP

Formule E

FE: un autre vainqueur différent à Rome?

Publié | Mis à jour

Le championnat 2022 est excitant à souhait pour les amateurs de Formule E. Trois pilotes différents ont remporté les trois premières manches et la tendance pourrait se maintenir ce week-end à Rome.

Nyck de Vries (Mercedes), Edoardo Mortara (Venturi) et Pascal Wehrlein (Porsche) ont tous gagné un ePrix cette année et neuf hommes différents sont montés sur le podium, ce qui donne un classement général très serré. En tête, Mortara (43 points) détient six unités d’avance sur de Vries.

Or, d’autres pilotes ont leurs yeux rivés vers la première marche. En 2021, Stoffel Vandoorne (Mercedes) avait gagné la première course, et Jean-Éric Vergne (DS Techeetah) la seconde. Le Français croit d’ailleurs que son écurie a tout ce qu’il faut pour l’emporter à nouveau.

«Au Mexique, nous étions clairement les deuxièmes plus rapides. Évidemment, les Porsche étaient devant nous, et de terminer juste derrière elles était le mieux que nous puissions faire», a expliqué Vergne plus tôt cette semaine, ses propos étant repris par le site web de la FE.

«Un jour, nous serons la puissance à battre, que ce soit ce week-end ou le prochain à Monaco», a-t-il ajouté avec confiance.

Une piste étroite

Vergne a décrit la piste de Rome comme «étroite, cahoteuse et rapide», rappelant que les dépassements pouvaient néanmoins être nombreux sur le Circuit urbain de l’EUR (Esposizione Universale di Roma). Ce parcours est d’ailleurs chargé d’histoire, passant à côté du Palais des Congrès et de la Piazza Guglielmo Marconi.

C’est aussi l’un des plus longs circuits de la saison, avec ses 3,385 kilomètres et 19 virages.

Les deux courses de l’ePrix de Rome seront diffusées sur les ondes de la chaîne TVA Sports, samedi et dimanche.