HOCKEY-NHL-TOR-MTL/

Crédit : Photo USA TODAY Sports

Canadiens de Montréal

CH: Suzuki et Caufield au Championnat du monde?

Publié | Mis à jour

Avec seulement une dizaine de rencontres à disputer au calendrier de la Ligue nationale de hockey (LNH), certains joueurs du Canadien de Montréal chercheront à allonger leur saison en participant au Championnat du monde de hockey, qui aura lieu en Finlande en mai.

Pour ce palmarès, les candidatures de vétérans ayant besoin de repos (Jeff Petry et Brendan Gallagher) et des joueurs qui pourraient se joindre au Rocket de Laval lors de son tournoi printanier (Justin Barron, Corey Schueneman et Jesse Ylönen) ont été ignorées. En raison de l’exclusion de la Russie du Championnat du monde, le défenseur Alexander Romanov a aussi été écarté de cette liste. 

Carey Price, dont l’état de santé est moins prévisible que la météo québécoise au mois d’avril, n’a pas été considéré pour ce classement.

Nick Suzuki - Canada 

Le pivot de 22 ans sera accueilli à bras ouverts par l’unifolié s’il désire participer au tournoi organisé par la Fédération internationale de hockey sur glace. Seul joueur n’ayant raté aucun match du CH cette saison, l’attaquant ontarien a porté à bout de bras la ligne de centre du Tricolore cette saison.

Jake Allen - Canada 

Parmi les portiers canadiens qui seront exclus des séries éliminatoires de la LNH et qui sont en bonne santé, on ne compte peut-être que Carter Hart et James Reimer qui pourraient être préférés à Allen. Le gardien de 31 ans a déjà remporté une médaille d’argent avec l’équipe canadienne au Championnat du monde junior de 2010. On verrait mal la «Feuille d’érable» se priver d’un champion de la coupe Stanley et d’un vétéran qui a fait preuve de constance au cours des dernières années.

Joel Edmundson - Canada 

Bien qu’il ne soit pas le premier joueur qui vient à l’esprit lorsqu’on pense aux meilleurs arrières au pays, Edmundson est une valeur sûre et une présence rassurante à la ligne bleue du Tricolore. Affecté par une blessure et le décès de son père, le défenseur de 28 ans disputera moins de 25 rencontres cette saison. Il a encore beaucoup de hockey en lui et ajouterait de la robustesse à la brigade défensive du Canada.

Christian Dvorak - États-Unis 

Le centre de 26 ans connaît une première campagne tout à fait décevante dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, mais s’avérerait un quatrième pivot de choix pour les États-Unis. Parmi les joueurs de centre américains dont la participation au tournoi de Lord Stanley est improbable et qui ont pris part à au moins 100 mises au jeu cette saison, seul Patrick Brown (58,29%) des Flyers de Philadelphie, a été plus efficace que Dvorak (55,96%).

Cole Caufield - États-Unis 

Reconnu comme l’un des marqueurs les plus prolifiques de l’histoire du pays de l’Oncle Sam au niveau junior, Caufield semble affamé depuis l’arrivée en poste de Martin St-Louis. Le tireur d’élite de 21 ans joue le meilleur hockey de sa jeune carrière, fort d'une récolte de 29 points à ses 26 dernières joutes. Il serait une arme redoutable pour les États-Unis. Rappelons que Caufield ne pourra prendre part aux séries éliminatoires de la Ligue américaine de hockey (LAH) puisqu'il n'a pas été assigné au Rocket avant la date limite des transactions. 

Jordan Harris - États-Unis 

Le nouveau venu à la ligne bleue du CH n’a pas encore représenté son pays natal dans une compétition internationale. L’équipe américaine n’a pas hésité à faire confiance à de jeunes joueurs dans les dernières années, mais Harris n’a pas encore prouvé, du moins à long terme, qu’il pouvait compétitionner avec des hommes. Il ne sera peut-être pas au sommet de la liste des dirigeants américains, mais pourrait bénéficier du refus de certains vétérans.

Joel Armia - Finlande 

Il n’y a qu’un seul attaquant finlandais qui ne participera assurément pas aux séries éliminatoires de la LNH et qui a inscrit plus de 20 points cette saison : Patrik Laine, des Blue Jackets de Columbus. Même s’il connaît une saison en dents de scie, Armia recevra assurément une invitation du pays hôte. Il a déjà fait la pluie et le beau temps au niveau junior avec la Finlande.

Le Championnat du monde de hockey 2022 aura lieu dans les villes de Tampere et d’Helsinki, du 13 au 29 mai prochain.