Crédit : AFP

NFL

Brady serait passé près de devenir un Dolphin

Publié | Mis à jour

Tom Brady reviendra dans la NFL pour une 23e saison, mais le plan initial du quart-arrière n’était pas de le faire dans l’uniforme des Buccaneers de Tampa Bay, mais plutôt dans celui des Dolphins de Miami.

Selon le média Pro Football Talk, l’athlète de 44 ans devait être présenté comme un actionnaire minoritaire des Dolphins quelques jours seulement après l’annonce de sa retraite, soit tout juste avant la tenue du dernier Super Bowl, remporté par les Rams de Los Angeles.

À ce moment, la formation floridienne aurait acquis ses droits des Buccaneers pour qu’il puisse ensuite sortir de sa retraite.

L’organisation des Dolphins avait aussi planifié transiger avec les Saints de La Nouvelle-Orléans afin de s’approprier les droits de l’entraîneur-chef Sean Payton, qui avait annoncé sa retraite au mois de janvier, afin de le sortir de la retraite lui aussi, laissant ainsi place à un duo entraîneur-chef/quart-arrière de Payton et Brady.

Toutefois, Brady a annoncé qu’il accrochait ses épaulettes le 1er février, la même journée que l’ancien instructeur Brian Flores a intenté une poursuite contre la NFL et certaines de ses équipes, dont les Dolphins, pour des pratiques racistes pendant le processus d’embauche. Cette annonce aurait mis un frein au plan des Dolphins pour amener Brady.

Le plan en 2023?

Si le plan initial de Brady et les Dolphins semble bel et bien à l’eau pour le moment, puisque Brady est sorti de la retraite pour rejoindre les «Bucs» en 2022, rien n’empêchera les deux clans de concrétiser le tout en 2023.

Le légendaire pivot sera alors sans contrat et possède une clause dans son entente qui empêche les Buccaneers de lui apposer l’étiquette de joueur de concession. Toutefois, les Dolphins comptent sur la présence de Tua Tagovailoa, le cinquième choix au total de l’encan de 2020. Ce dernier profitera ainsi d’une saison complète en 2022 pour prouver qu’il a l’étoffe d’un joueur sélectionné aussi hâtivement au repêchage.

En 2021, à Tampa, Brady a complété 67,5 % de ses relais, ce qui représente l’un de ses plus hauts pourcentages en carrière lors d’une seule et même saison. Il a aussi dominé la ligue au chapitre des verges par la passe (5316) et des passes de touché (43).