MLB

«Les buts remplis»: la Série mondiale aux Blue Jays?

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto pourraient très bien remporter la prochaine Série mondiale. 

C’est du moins l’avis exprimé par les experts Karl Gélinas et Josué Peley, mercredi, dans le premier épisode de la saison du balado «Les buts remplis», propulsé par TVA Sports et QUB Radio, animé par le journaliste Benoît Rioux et son acolyte Sylvain Rondeau. À écouter ici:

«Mon cœur est avec les Jays et je pense qu’ils sont bâtis pour le faire, a affirmé Gélinas, qui avait d’ailleurs choisi de porter sa casquette à l’effigie du club torontois pour l’enregistrement du balado. Chez les lanceurs partants, on a de la misère à dire qui est meilleur que l’autre, ce qui est très positif au niveau de la profondeur. Ils seront évidemment bien appuyés en attaque avec Vladimir Guerrero fils et les autres. Je vois Blue Jays et Dodgers [de Los Angeles] en Série mondiale et j’espère que les Jays vont l’emporter.» 

Après avoir hésité à révéler son choix au grand jour, Peley n’a pu cacher son appui pour les Jays, lui qui a d’ailleurs déjà agi comme traducteur pour l’équipe de Toronto. 

«Blue Jays contre Dodgers et les Blue Jays l’emportent en sept», a-t-il prédit, en exposant un scénario de rêve. 

Alex Anthopoulos, invité de marque 

Le premier épisode de la saison du podcast «Les buts remplis» comptait par ailleurs comme invité de marque Alex Anthopoulos, directeur général des Braves d’Atlanta et premier Canadien à avoir remporté la Série mondiale dans ce rôle en 2021. 

Tous ont convenu qu’il sera difficile pour Anthopoulos et les Braves de répéter leur exploit. 

«Les Braves ont encore tous les éléments pour se rendre jusqu’au bout, mais la tâche ne sera pas facile, a noté Gélinas, soulignant au passage le prochain retour au jeu du voltigeur Ronald Acuna fils. L’équipe va être excitante et elle est encore très très complète, mais ça va être serré dans la section Est de la Nationale.» 

«Matt Olson, ce n’est peut-être pas Freddie Freeman, mais c’est le même type de joueur et il pourrait amener le même type de rendement», a néanmoins souligné l’analyste, faisant allusion au changement au poste de premier but chez les Braves. 

Byron Buxton, joueur par excellence? 

Selon les intervenants rassemblés, un frein important pouvant empêcher la formation d’Atlanta de remporter une deuxième Série mondiale consécutive (et même d’y accéder) a pour nom les Dodgers, qui pourraient dominer dans la Nationale. Freeman est d’ailleurs un nouveau membre des Dodgers. 

Dans le département des prédictions audacieuses (et contestables), les participants ont, tour à tour, avancé une qualification possible pour les Angels de Los Angeles aux éliminatoires, un titre de recrue de l’année pour Spencer Torkelson, celui de joueur par excellence dans l’Américaine à Byron Buxton et le Cy Young, toujours dans l’Américaine, à Jose Berrios, des Blue Jays. 

Crédit photo : PHOTO COURTOISIE