Canadiens de Montréal

CH: les Sénateurs en ville

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal croiseront le fer, mardi soir, avec leurs rivaux de la section Atlantique, les Sénateurs d'Ottawa, au Centre Bell.

Si le Tricolore a remporté son dernier match en tirs de barrage face au Lightning de Tampa Bay, 5 à 4, la formation de la capitale canadienne s'est imposée lors de ses deux derniers duels, tous disputés face aux Red Wings de Detroit.            

Toutefois, les deux formations croupissent dans les bas-fonds du classement de la section Atlantique. Les Sénateurs sont septièmes avec 56 points. De son côté, le Tricolore et huitième et dernier avec 49 points.

Du côté du Bleu-Blanc-Rouge, l'attaquant Brendan Gallagher effectuera un retour au jeu, tel que confirmé par l'entraîneur Martin St-Louis. Tyler Pitlick sera laissé de côté. Jake Allen se retrouvera dans le filet. Par ailleurs, Jeff Petry portrait un chandail interdisant les contacts à la séance matinale, à laquelle Carey Price a participé.

Un duo de jeunes très productifs      

Par ailleurs, Nick Suzuki et Cole Caufield ont conjointement remporté la tranche du mois de mars de la Coupe Molson, accomplissement qui sera brièvement souligné avant le duel face aux Sénateurs.

«Depuis que Cole s’est joint à l’équipe, nous sommes excités de cette opportunité d’évoluer ensemble. Tout a cliqué immédiatement sur la patinoire et à l’extérieur. [...] Depuis que Martin [St-Louis] a pris la relève, il nous fait jouer sur le même trio constamment et c’est très plaisant. Notre chimie s’améliore de match en match. On apprécie de jouer ensemble et de progresser à chaque fois», a souligné Suzuki en point de presse.

Entraînement CH: Cole Caufield et Nick Suzuki -

«On a pu jouer les deux sur la même ligne un peu l’an dernier, tout comme cette année. On se développe à chaque rencontre et c’est agréable de se retrouver avec Nick, qui facilite les choses pour tout le monde, a mentionné Caufield. Évidemment, c’est un privilège d’être avec un gars comme lui et on s’entraide pour le succès de l’un et l’autre.»

Nommés la première étoile d’une rencontre une fois chacun, les deux attaquants ont dominé l'équipe avec sept buts, huit points en avantage numérique et 44 tirs en 15 matchs. Au classement, ils ont devancé Jake Allen. Caufield et Suzuki avaient respectivement gagné les mois de février et de novembre.