Crédit : AFP

LNH

Johnny Gaudreau l’homme fort?

Publié | Mis à jour

Ce ne sont pas les deux buts et la mention d’aide amassés par Johnny Gaudreau qui ont retenu l’attention chez les Flames de Calgary, lundi soir, dans un gain de 3 à 2 sur les Kings de Los Angeles.

En effet, le petit attaquant de 5 pi et 9 po et 165 lb s’est porté à la défense de son coéquipier Matthew Tkachuk et son initiative était sur toutes les lèvres après la rencontre. 

En première période, Gaudreau a passé son message à Sean Durzi devant le filet adverse et le défenseur des Kings est tombé sur la surface glacée. Cela a valu une pénalité mineure pour rudesse au numéro 13 des Flames.

«Je pense être assez fort, a dit à la blague Gaudreau en conférence de presse après le match. Quand le gars ne me regarde pas, je suis très fort. Je crois qu’il [Durzi] est tombé un peu vers l’arrière, doucement. Je ne pense pas qu’il savait que j’arrivais de derrière. J’avais l’impression qu’il y avait deux gars sur Chucky [Tkachuk]. J’ai donc essayé de l’aider un peu.»

Le geste de Gaudreau a démontré du leadership son ses coéquipiers.

«J’ai eu plusieurs pensées qui m’ont traversé l’esprit, a dit le défenseur Erik Gudbranson. J’ai été impressionné. Je ne pensais pas qu’il avait ça en lui. Le reste, je vais le garder pour moi-même.»

Un entraîneur heureux 

Pas reconnu pour être un tendre, l’entraîneur-chef des Flames, Darryl Sutter, a aussi semblé apprécier le spectacle Johnny Gaudreau.

«S’il s’était battu, il aurait pu obtenir un tour du chapeau à la Gordie Howe ce soir [lundi]», a-t-il plaisanté.

Sutter ne croyait d’ailleurs pas que son nouveau matamore méritait d’aller au cachot pour son geste.

«C’est pour ça que j’étais en colère contre les arbitres. J’ai dit : "comment Johnny Gaudreau a-t-il pu mériter une pénalité pour rudesse alors qu’il y a environ 10 gars dans la mêlée?". L’arbitre m’a dit : "ne me montrez pas du doigt". J’ai répondu : "je ne vous blâme pas, je montrais où se trouvait la mêlée".»

Qu’à cela ne tienne, Sutter a surtout aimé la fougue de Gaudreau contre les Kings.

«Johnny était en feu, a-t-il affirmé. Il est extraordinaire. Il est très bon ces temps-ci et espérons que son trio poursuivra ses succès.»

Les Flames renoueront avec l’action mercredi soir, lorsqu’ils seront de passage à Anaheim pour y affronter les Ducks.