Crédit : AFP

LNH

Des retrouvailles que Cory Schneider n’oubliera pas

Publié | Mis à jour

Pour son premier départ dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en plus de deux ans, Cory Schneider pouvait difficilement espérer mieux, dimanche.

Avec la blessure d’Ilya Sorokin, le vétéran de 36 ans a ainsi amorcé une rencontre de la LNH pour la première fois depuis le 6 mars 2020. Et le porte-couleurs des Islanders de New York retrouvait un lieu connu : le Prudential Center de Newark, le domicile de son ancienne formation, les Devils du New Jersey. Bien appuyé par l’attaquant Jean-Gabriel Pageau, auteur d’un tour du chapeau naturel, le gardien a savouré un triomphe de 4 à 3. 

Pour celui ayant passé par la Ligue américaine et subi une opération à la hanche, il s’agit d’un baume sur de nombreuses plaies. Au cours des dernières années, il a peiné à gagner des parties de la LNH, ne serait-ce qu’une seule.

«Bien, tu dois attendre ton tour et continuer de travailler fort, disait-il d’ailleurs à son fils qui l’avait questionné sur son retour potentiel dans le circuit Bettman. Je ne sais pas si c’est le destin ou une coïncidence, mais je suis reconnaissant de cette opportunité. Après l’an passé, je ne savais pas trop. Je n’étais pas certain de la suite de ma carrière et si j’allais obtenir une seule autre chance», a-t-il enchaîné au quotidien «New York Post».

«Les choses peuvent changer rapidement, comme nous le savons tous, dans la vie en général et pas seulement au hockey. Il faut toujours être reconnaissant pour les occasions que vous avez.»

Un entraîneur satisfait 

L’instructeur-chef Barry Trotz a apprécié la performance de Schneider, même si les Devils ont resserré l’écart en fin de match.

«Je crois qu’il souhaitait un peu se racheter, a-t-il déclaré au sujet de celui ayant stoppé 27 tirs. Il a eu des blessures et s’est soumis à une remise en forme. Ce sont des obstacles qui peuvent faire dérailler la confiance et la carrière d’un joueur. Les gens ne le réalisent pas.»

Les Islanders visiteront les Stars de Dallas, mardi. Ayant blanchi les Rangers de New York, vendredi, Semyon Varlamov devrait revenir devant le filet.