LNH

Des leçons à apprendre pour les Rangers

Publié | Mis à jour

Les Rangers de New York ont laissé des points importants sur la table au cours des derniers jours et ils savent bien qu’ils devront se ressaisir dans les plus brefs délais pour conserver une place avantageuse au classement.

Confrontés à deux formations exclues des séries le weekend dernier au Madison Square Garden, les Blueshirts ont oublié de se présenter dans un revers de 3 à 0 aux mains des Islanders de New York, vendredi. Deux jours plus tard, il leur a fallu plus de 40 minutes avant de se réveiller face aux Flyers de Philadelphie et de combler un retard de trois buts en troisième période; ils ont finalement plié l’échine 4 à 3 en fusillade. 

Malgré leurs ennuis, les Rangers demeurent en deuxième place de la section Métropolitaine avec deux points d’avance sur les Penguins de Pittsburgh. Et les dernières minutes de l’affrontement de dimanche pourraient les aider à retrouver un peu d’entrain.

«Selon nous, on constitue une très bonne équipe et les bonnes formations peuvent revenir de l’arrière de cette façon, a déclaré au quotidien "New York Post" l’attaquant Andrew Copp, auteur du filet égalisateur contre les Flyers. Même si nous n’avons pas obtenu le point supplémentaire à la fin, je pense que nous avons acquis de la confiance grâce à notre manière de jouer des deux dernières périodes. On est capable de remonter la pente et ça va arriver en séries, car j’ai assisté à beaucoup de retours. On doit briser le rythme de l’adversaire et ramener ça de l’autre côté pour que le tout joue en notre faveur.»

Prendre les devants 

Par contre, durant les éliminatoires, le premier but du match sera crucial et les joueurs des Rangers savent qu’ils devront cesser leurs mauvaises habitudes.

«Je pense qu’il s’agit d’une leçon qu’il faudra apprendre, a ajouté Copp. Au cours des séries, il y aura des parties que vous n’aimerez pas... peut-être que vous avez apprécié notre match plus que nous. Maintenant, les défaites font plus mal dans les éliminatoires et il faut être en mesure de se remettre à niveau mentalement pour clarifier notre esprit et se préparer pour la prochaine rencontre. Le club qui accomplit le mieux tout cela remporte la coupe Stanley au bout du compte.»

«Évitons de laisser un revers se transformer en séquence de 2-3 revers. L’équipe doit faire revenir à la case départ mentalement et revenir avec de la confiance.»

Pour ce faire, les Rangers pourront se faire la main en visitant les Devils du New Jersey, mardi, avant un duel attendu avec les Penguins, jeudi.