Crédit : AFP

Golf

Tiger Woods s’amène

Publié | Mis à jour

Tiger Woods a le sens du suspense. Après des jours de spéculations sur son éventuel retour au jeu au Tournoi des Maîtres, le quintuple champion du veston vert s’est finalement présenté, aujourd'hui, à la porte du prestigieux club de golf de la Géorgie.

En mission de préparation, il n’a toutefois rien promis dans son gazouillis annonçant la nouvelle sur le coup de 9 h 40, dimanche matin.

Son avion s’est posé sur la piste de l’aéroport régional à 14 h. Il a ensuite pris la direction du célèbre club du 2604 Washington Road.

À 15 h 20, il s’élançait dans le champ de pratique sous les regards curieux de la presse et quelques bénévoles ayant attendu le moment. (Lire autre texte.) Le célèbre golfeur s’est ensuite dirigé vers le parcours.

Mardi dernier, il avait également fait une visite éclair d’une journée. Depuis la Floride en matinée, l’immatriculation de son jet privé en direction d’Augusta

l’avait trahi. La planète golf s’était emballée et le Tigre était rentré à sa cossue demeure de Jupiter en fin de journée.

Bien qu’il soit toujours inscrit à cette 86e édition du Tournoi des Maîtres, le Tigre peut s’y retirer à n’importe quel moment.

Toutefois, s’il a pris la peine de s’envoler à bord de son jet privé mardi dernier pour disputer une ronde sur les allées vallonnées de l’Augusta National flanqué de son équipe médicale, c’est qu’il a bien une idée derrière la tête.

Et cette présence dans les derniers moments de préparation tend à démontrer qu’il s’élancera jeudi pour ce retour à la compétition tant attendu.

23 février 2021

Il faut rappeler qu’il y a 14 mois, Woods aurait pu perdre la vie dans un grave accident de la route en banlieue de Los Angeles. Le matin du 23 février, il circulait à grande vitesse sur une route de quartier et il avait perdu la maîtrise de son véhicule utilitaire sport.

Roulant plus de deux fois la limite de vitesse permise, son VUS avait fait des tonneaux et une violente embardée. Il fut l’unique blessé.

Le golfeur de 46 ans avait subi d’importantes fractures aux jambes. Il avait été opéré à plusieurs reprises à la jambe droite. À un certain moment, les médecins avaient même songé à l’amputation.

Mais Woods s’est relevé en suivant à la lettre les recommandations de ses médecins. Il a suivi un intense programme de réhabilitation et a même réussi à saisir à nouveau ses bâtons à la fin de l’été.

En novembre, il avait diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo de quelques secondes où on le voyait effectuer un élan. Et quelques semaines plus tard, lors de son tournoi, le Challenge Hero World aux Bahamas, il avait indiqué vouloir revenir partiellement à la compétition. Il n’était toutefois pas en mesure de pointer le moment exact.

Il disait alors souhaiter être en mesure de choisir les tournois auxquels il participerait en saison.

Le golfeur aux 82 titres professionnels a ensuite participé au Championnat PNC avec son fils Charlie avant Noël. La paire avait terminé au second rang, tout juste derrière les Daly. Woods n’avait toutefois pas marché. Il s’était déplacé en voiturette sur le terrain.

Son terrain de jeu

En coulisses, on raconte que Woods, s’il pouvait y arriver, a toujours souhaité effectuer son grand retour au jeu à Augusta, là où il avait triomphé en maître en 2019.

Dans l’une des meilleures éditions du Masters, il avait rugi sur le retour pour surpasser la compétition à l’âge de 43 ans, signant son 15e sacre majeur en carrière.

Évidemment, en y ayant gagné cinq vestons verts (1997, 2001, 2002, 2005, 2019), Woods fait partie de l’histoire à Augusta. Il y a offert ses meilleures performances et exécuté des coups de génie au fil des ans.

Gageons que jeudi, le quintuple champion récemment nommé au Temple mondial de la renommée du golf sera présenté à la foule en piquant sa balle sur le premier tertre.

Encore, il effectuera son grand retour.

Les obstacles et les prouesses de Woods depuis 2015

 OCTOBRE 2015 | 3e chirurgie au dos

 AVRIL 2017 | 4e chirurgie au dos

 MAI 2017 | Arrestation en bordure de route en Floride. Intoxiqué au cocktail de médicaments prescrits.

 OCTOBRE 2017 | Plaide coupable aux accusations de conduite dangereuse dans cette arrestation

 SEPTEMBRE 2018 | Remporte le Championnat du circuit de la PGA

 AVRIL 2019 | Victoire au Tournoi des Maîtres, 15e titre majeur en carrière

 AOÛT 2019 | 5e chirurgie au genou

 NOVEMBRE 2019 | Remporte le Championnat Zozo

 DÉCEMBRE 2020 | 5e chirurgie au dos

 FÉVRIER 2021 | Grave accident de la route en Californie

 FÉVRIER ET MARS 2021 | Multiples chirurgies pour soigner sa jambe droite

 NOVEMBRE 2021 | Première publication d’un élan sur les réseaux sociaux

 DÉCEMBRE 2021 | Participe au Championnat PNC avec son fils Charlie

 MARS 2022 | Introduit au Temple mondial de la Renommée du golf

 AVRIL 2022 | Présence au Tournoi des Maîtres. Décision finale à venir

Souriant et au travail

Une vingtaine de minutes ont suffi à Tiger Woods dans le champ de pratique de l’Augusta National, dimanche, avant de prendre le départ sur le célèbre parcours.

Vêtu d’un polo aux couleurs des pêches de la Géorgie, le «Gros chat» a déjoué les photographes qui avaient braqué leur appareil sur la bâtisse blanche à l’entrée du champ.

Détendu et souriant, il a multiplié les poignées de mains et les accolades avec ses pairs, heureux de le voir débarquer.

En un rien de temps, Woods, cinq fois champion sur cette mythique propriété, a saisi un fer court et s’est exécuté sous les yeux de son cadet, Joe LaCava, et son bras droit en affaires, Rob McNamara, qui veille aussi à son élan.

Quelques coups avec ses fers longs et son bois d’allée plus tard, il a saisi son bois de départ. Il ne lui aura fallu que 12 minutes pour y arriver et propulser ses balles à 300 verges en utilisant différentes trajectoires. Aucune grimace, aucun faux mouvement.

Horschel y croit

Aussi à ses côtés durant, le golfeur américain Billy Horschel a contemplé la séance. Selon ses dires, Woods semblait compter ses frappes. Habituellement dans sa routine, Horschel frappe au moins une quarantaine de balles.

Le Tigre en a frappé tout au plus une vingtaine.

Questionné après la visite éclair de son compatriote, Horschel estime que Woods n’a perdu aucune puissance et distance. Il le voyait ainsi s’exécuter une première fois depuis l’accident de voiture.

Selon lui, il est prêt à revenir au jeu en choisissant méticuleusement les parcours à affronter selon les types de tournois.

Les évènements les plus importants ainsi que les parcours les plus courts et les plus plats possible.

Sur une jambe en 2008

Reste maintenant à savoir s’il peut aligner les promenades sur le parcours sans ressentir trop de douleurs. Seuls lui et son équipe médicale peuvent la gérer.

Il importe de rappeler qu’en 2008, Woods avait remporté l’Omnium des États-Unis sur une seule jambe. Il souffrait alors d’une double fracture de stress et d’une déchirure ligamentaire au genou. Il était alors âgé de 32 ans.

Maintenant rendu à 46 ans et ayant surmonté plusieurs blessures, il sait mieux que quiconque comment gérer la douleur.

Dans sa préparation jusqu’à sa prise de décision, la légende vivante du golf devrait effectuer trois sorties sur le parcours.

Stratégie contre la pluie

Habituellement, il s’y aventure le dimanche, mardi et mercredi. Toutefois, avec les prévisions météorologiques cette semaine, il devrait changer ses habitudes.

Mardi, dame Nature déversera plus de 30 millimètres d’eau sur la région d’Augusta. La pluie est aussi au menu mercredi et jeudi.

Comme le parcours a fermé ses portes aux spectateurs et aux membres des médias après la conclusion du tournoi junior d’habiletés «Drive, Chip and Putt», dimanche après-midi, il fut impossible de longer les cordes et d’observer marcher l’homme aux 82 titres de la PGA en carrière.

La semaine du Tournoi des Maîtres débute lundi matin.

Et selon notre calendrier médiatique, Woods tiendra sa conférence de presse mardi, sur le coup de 11 h.

À ce moment, il serait en mesure d’annoncer sa décision. Déjà que son nom y apparaisse, c’est de bon augure.