Lions de Trois-Rivières

Les Lions persistent

Publié | Mis à jour

Les Lions de Trois-Rivières auraient préféré ne pas se rendre en prolongation, mais l’ont tout de même emporté 4 à 3 face aux Royals de Reading, dimanche au Colisée Vidéotron.

Menant 3 à 1 au début de la troisième période, les hommes d’Éric Bélanger ont vu leurs rivaux orchestrer une remontée qui leur a presque coûté la victoire. Julien Nantel a sauvé l’honneur de la formation trifluvienne en jouant les héros en prolongation. Le numéro 22 y est allé d’un tir vif en échappée qui a trompé la vigilance de l’ancien espoir du Canadien de Montréal Hayden Hawkey. 

Dominic Cormier a été essentiel à la remontée des Royals, lui qui a créé l’égalité en milieu de troisième vingt après s’être fait complice du but de Grant Cooper. Brennan Saulnier a aussi fait scintiller la lumière rouge pour l’équipe pennsylvanienne.

Les Lions avaient pris les devants 2 à 0 en milieu de période médiane par l’entremise de Jonathan Joannette, lui qui faisait un retour dans l’alignement.

Alexis D’Aoust a été l’auteur des deux autres réussites des Lions.

Arturs Silovs a connu une autre performance inspirée à Trois-Rivières, lui qui a repoussé 35 rondelles dans la victoire des siens.

Ce gain a une saveur de vengeance pour les Lions, qui s’étaient inclinés vendredi et samedi contre ces mêmes Royals.