Lions de Trois-Rivières

Les Lions sans réponse devant leurs partisans

Publié | Mis à jour

Les Lions de Trois-Rivières ont peiné à générer des chances de marquer et en ont payé le prix, eux qui se sont inclinés 5 à 1 face aux Royals de Reading, vendredi au Colisée Vidéotron.

Après un début de match partagé, Thomas Ebbing a inscrit le but de la victoire en milieu de première période. Quelques minutes auparavant, Brenden Locke avait créé l’égalité pour la formation trifluvienne, mais son but s’est avéré l’unique réussite des siens.

Logan Flodell a été un rouage important de la victoire de l’équipe pennsylvanienne, lui qui a repoussé 21 rondelles. Après avoir multiplié les prouesses lors de ses cinq premiers matchs entre les poteaux des Lions, son vis-à-vis Arturs Silovs a moins bien paru. Auteur de 24 parades en 28 tentatives, il n’est pas parvenu à garder la troupe d’Éric Bélanger dans la partie.

Cette dernière semblait toutefois en manque de ressources, elle qui s’est fait dominer dans la colonne des lancers pendant chaque engagement. Les Royals n’ont d’ailleurs écopé que de deux pénalités mineures au cours du match, une anomalie dans l’ECHL.

Frank DiChiara, Kenny Hausinger, Brayden Low et Brennan Saulnier ont aussi fait scintiller la lumière rouge pour les gagnants.

Les Lions auront la chance de se reprendre, puisqu’ils recevront ces mêmes rivaux samedi et dimanche, complétant une série de trois rencontres en 72 heures.