Canadiens de Montréal

Le Tricolore n'est pas de taille en Caroline

Publié | Mis à jour

Les joueurs du Canadien ont beau être animés des meilleures intentions du monde, depuis l’arrivée de Martin St-Louis, on ne peut leur reprocher leur manque de combativité. Sauf qu’il faut quand même se rendre à l’évidence: face aux puissances de la LNH, ils ne sont pas de taille. 

La visite du Tricolore, jeudi soir au PNC Arena, l’a démontré. Défait au compte de 4 à 0, le Canadien n’a jamais été dans le coup, sauf en troisième période où les locaux ont levé le pied.

Les Hurricanes auront blanchi le Tricolore dans deux des trois confrontations de la saison, ne lui accordant qu’un seul but.

Cette fois, c’est Frederik Andersen, auteur de 32 arrêts, qui a été crédité du jeu blanc.

L’écart respectable du résultat tend pourtant à démontrer une lutte somme toute serrée, mais quiconque a regardé le match comprend que c’est le brio de Jake Allen qui a empêché les Montréalais d’être emportés par les Hurricanes.

«C’est une équipe qui est agressive partout sur la patinoire. On n’était pas capable d’exécuter comme on le voulait. On n’avait pas beaucoup de temps pour réagir en sorties de zone.»

Le Néo-Brunswickois a été bombardé de tous les angles. Au moment de retraiter au vestiaire à la fin du match, il avait fait face à 43 lancers, dont 42 dans les 40 premières minutes.

Sebastian Aho, Andreï Svechnikov et Teuvo Teravainen sont parvenus à la déjouer.

Allen en furie 

Allen était tellement partout devant son filet qu’il a même été au centre d’un jeu controversé lorsque l’arbitre Frédérick L’Écuyer lui a décerné une punition pour avoir retardé le jeu. Le gardien du Canadien venait alors de lancer son masque pour indiquer aux officiels que l’une des attaches de celui-ci s’était détachée.

«J’étais tellement en furie qu’il n’était pas question que les Hurricanes marquent sur cet avantage numérique», a confié Allen après le match.

Le Canadien a alors dû se défendre à cinq contre trois pendant 54 secondes puisque Nick Suzuki se trouvait déjà au cachot en raison d’un double-échec asséné à Martin Necas.

D’ailleurs, on ignore quelle mouche avait piqué le numéro 14 du Canadien, mais il a joué des épaules à quelques occasions. Sur la même présence, il a rudoyé Aho et Jaccob Slavin.

«Je n’étais pas satisfait de ma première période, alors j’ai décidé de m’impliquer un peu plus physiquement, a-t-il expliqué. Je voulais donner un élan à mon match et à celui de l’équipe.»

Dernier arrêt 

En troisième période, confortablement en avance, les locaux se sont contentés de se défendre. Ils ont également fait preuve d’indiscipline en écopant de trois punitions, ce qui a permis au Tricolore de bourdonner un peu en zone offensive.

Courage, il ne reste qu’un match à ce périlleux voyage de quatre rencontres au cours duquel il n’a récolté qu’un point. Encore une fois, le défi sera de taille face au Lightning, double champion de la coupe Stanley.

CE QU’ON A REMARQUÉ... 

Domination complète

La domination des Hurricanes fut telle que, selon le site naturalstattrick, ils ont passé 66 % du match en territoire du Canadien. Jake Allen pouvait bien avoir déjà fait face à 42 lancers après deux périodes.

Aho rejoint Jeff O’Neill

En ouvrant la marque, Sebastian Aho a inscrit le 176e but de sa carrière. Il a égalé Jeff O’Neill au 3e rang des buteurs de l’histoire des Hurricanes (ça n’inclut pas les Whalers). Ce sont 176 de plus que durant son passage avec le Canadien. Ce but permettait au Finlandais d’inscrire au moins un point dans un cinquième match de suite.

Permutation en défense

Les défenseurs du Canadien en ont eu plein les patins toute la soirée. Martin St-Louis a cru bon jongler avec ses combinaisons. David Savard et Alexander Romanov ont été séparés à quelques occasions, le premier évoluant avec Corey Schueneman, alors que le second s’est retrouvé avec Chris Wideman.

Tyler Pitlick sur le banc

En matinée, St-Louis avait affirmé vouloir profiter du retour au jeu de Tyler Pitlick pour mieux saisir ce qu’il sera en mesure d’offrir à l’équipe. L’échantillon fut probablement encore insuffisant puisque Pitlick n’a joué que pendant 9 min 38 s. D’ailleurs, aucun joueur de cette unité – Laurent Dauphin (9 min 14 s) et Jesse Ylönen (10 min 31 s) – n’a franchi le plateau de 11 minutes de jeu.

SOMMAIRE (TVA Sports)                                      

TROISIÈME PÉRIODE

18:15 | BUT - Andrei Svechnikov (CAR) marque dans un filet désert

16:36 | Frederik Andersen (CAR) tient le fort devant Rem Pitlick (MTL)

16:16 | Frederik Andersen (CAR) stoppe un tir de Mike Hoffman (MTL) alors que le filet montréalais est désert

15:00 | Incursion de Justin Barron (MTL) prêt du filet adverse, ne parvient pas à déjouer Frederik Andersen (CAR)

13:33 | Josh Anderson (MTL) envoie la rondelle sur la barre horizontale

13:23 | Belle percée de Nick Suzuki (MTL), dont le tir rate la cible

11:29 | Vincent Trocheck (CAR) est puni pour avoir fait trébucher

8:17 | Bel arrêt de Frederik Andersen (CAR) sur un tir à bout portant de Joel Armia (MTL)

6:45 | Les Hurricanes sont punis pour avoir envoyé trop d'hommes sur la glace

6:04 | Joel Armia (MTL) applique une mise en échec à l'endroit de Brendan Smith (CAR)

4:50 | Frederik Andersen (CAR) résiste devant la charge de Rem Pitlick (MTL)

3:14 | Derek Stepan (CAR) est puni pour avoir fait trébucher

1:27 | Nick Suzuki (MTL) se démène en fon de territoire et tente le tourniquet, mais ça rate

0:00 | Début de la troisième période

DEUXIÈME PÉRIODE 

18:50 | Bel arrêt de Frederik Andersen (CAR) devant Laurent Dauphin (MTL)

15:19 | Nino Niederreiter (CAR) s'échappe, se bute de nouveau à Jake Allen (MTL)

15:13 | Frederik Andersen (CAR) dit non à Justin Barron (MTL)

14:28 | Jake Allen (MTL) se dresse devant Teuvo Teravainen (CAR)

13:46 | Jake Allen (MTL) voit une lanière de son masque se détacher derrière sa tête, enlève son masque durant l'action pour signaler le problème, puis est puni pour avoir retardé le match

13:44 | Jake Allen (MTL) continue du tenir le fort, encore devant Vincent Trocheck (CAR)

12:40 | Nick Suzuki (MTL) est puni pour double-échec

11:25 | Un autre bel arrêt de Jake Allen (MTL) devant Andrei Svechnikov (CAR)

10:39 | Joel Edmundson (MTL) est puni pour avoir accroché

10:01 | Jake Allen (MTL) stoppe Andrei Svechnikov (CAR) une 2e fois en quelques secondes

8:46 | Jake Allen (MTL) tient le fort devant un tir de Brett Pesce (CAR)

6:48 | Juste intervention de David Savard (MTL) lors d'un surnombre des Hurricanes

6:14 | Laurent Dauphin (MTL) y va d'une frappe, mais Frederik Andersen (CAR) était prêt

5:13 | Frederik Andersen (CAR) se dresse devant un tir de Mike Hoffman (MTL)

3:43 | BUT - Teuvo Teravainen (CAR) saute sur une rondelle libre dans l'enclave et marque, c'est 3-0

Les Hurricanes ajoutent à leur avance -

2:48 | Tout un arrêt de Jake Allen (MTL) sur Derek Stepan (CAR)

1:46 | Rem Pitlick (MTL) rate une belle chance dans l'enclave

1:01 | Jake Allen (MTL) tient le fort sur un tir de Tony DeAngelo (CAR)

0:00 | Début de la deuxième période 

PREMIÈRE PÉRIODE

19:48 | BUT - Andrei Svechnikov (CAR) marque un "garbage goal" à l'embouchure du filet, Max Domi obtient une aide, c'est 2-0 pour la Caroline

Les Hurricanes profitent de la confusion -

18:46 | Jake Allen (MTL) se montre alerte sur une charge de Martin Necas (CAR)

17:48 | Josh Anderson (MTL) s'échappe mais se bute lui aussi à Frederik Andersen (CAR)

14:37 | Jake Allen (MTL) tient le fort de nouveau devant Nino Niederreiter (CAR)

12:45 | Au terme d'une belle manoeuvre, Jake Evans (MTL) se retrouve seul devant Frederik Andersen (CAR), qui résiste à l'attaque

11:02 | Josh Anderson (MTL) y va d'une mise en échec à l'endroit de Jesper Fast (CAR)

8:59 | Vince Trocheck (CAR) applique une mise en échec à l'endroit d'Alexander Romanov (MTL)

7:20 | Bel arrêt de Jake Allen (MTL) sur un tir de Jesper Fast (CAR)

6:29 | Jake allen (MTL) résiste devant une offrande de Jordan Martinook (CAR)

3:48 | BUT - Sebastian Aho (CAR) marque en faisant habilement dévier un tir, le tout en av. numérique

Aho fait 1-0 -

3:43 | Laurent Dauphin (MTL) est puni pour double-échec

3:20 | Jordan Martinook (CAR) tente de frapper Alexander Romanov (MTL), c'est un succès mitigé

2:27 | Frederik Andersen (CAR) se signale devant Rem Pitlick (MTL)

0:26 | Nino Niederreiter (CAR) rate une première belle occasion

0:00 | Début du match

Les formations:

AVANT-MATCH (Agence QMI)

Le Canadien de Montréal a une très lourde commande sur les bras, ce soir en Caroline, puisqu’il affronte l’une des formations les plus talentueuses et coriaces de toute la Ligue nationale de hockey: les Hurricanes.

Forts d’une fiche de 44-15-8 et de 93 points, les hommes de Rod Brind’Amour présentent le quatrième meilleur différentiel de buts marqués et concédés (+64) du circuit Bettman.                                    

Efficace en échec-avant et pouvant compter sur quatre dangereux trios et trois paires défensives solides, la formation de Raleigh n’a également subi que cinq revers à la régulière en 33 parties disputées à domicile.

Au cœur des succès des «Canes», on retrouve évidemment Sebastian Aho. Le Finlandais présente à ce jour une récolte de 66 points, dont 30 buts, en 64 matchs. Aussi, le défi sera imposant, comme ce fut le cas contre les Panthers de la Floride deux jours auparavant.

«C’est vraiment semblable, surtout leur offensive et leur profondeur. Ainsi, il faut se défendre en équipe, attaquer en équipe et jouer un peu leur jeu», a averti l’entraîneur-chef Martin St-Louis.

D’ailleurs, devant des rivaux si redoutables, il importe de rester sur ses gardes, d’après le pilote. Si le Tricolore peut resserrer son jeu défensif, les résultats pourraient venir.

«Quand on se défend bien, on est plus dangereux comme équipe. Se défendre, ce n’est pas aussi plaisant que d’attaquer. Je peux le dire, car j’ai été un joueur. Mais il faut apprécier ce défi et s’engager. Parfois, une bonne séquence [sur la glace], c’est de se défendre, dégager la rondelle et donner la chance à l’autre trio qui embarque une opportunité de jouer en attaque», a expliqué St-Louis.

Point de presse de Martin St-Louis -

Le retour de Pitlick                                         

En Caroline, Tyler Pitlick effectuera un retour au jeu et prendra la place de Mathieu Perreault. L’attaquant acquis dans la transaction de Tyler Toffoli a raté les deux dernières rencontres en raison d’une blessure au haut du corps subie à la suite d’une mise en échec d’Ilya Lyubushkin, des Maple Leafs de Toronto.

Tout comme Pitlick, Ryan Poehling était de retour à l’entraînement. Toutefois, il n’affrontera pas les Hurricanes. En revanche, Jake Evans, qui n’a pas terminé le match face aux Panthers, mardi, sera en uniforme, a confirmé St-Louis.

«C’est un gars capable de jouer sur 200 pieds et c’est ce qu’on apprécie. Il possède plus d’offensive que ce qu’il montre et il continuera à s’améliorer de ce côté», a souligné l’instructeur après la séance optionnelle des siens.

Interrogé peu après son entraîneur, Evans a vanté les mérites de son nouveau patron. 

«Il y a plusieurs petites choses qu’il m’a fait réaliser. Je peux être meilleur offensivement et effectuer davantage de bons jeux. Évidemment, il est là pour nous faciliter la tâche et il l’a déjà montré avec nous jusqu’ici.» 

Point de presse de Jake Evans -

Point de presse de Joel Armia -