Logan Mailloux

Crédit : Photo courtoisie, Matt Hiscox

Canadiens de Montréal

Kent Hughes dévoile le plan pour Logan Mailloux

Publié | Mis à jour

Le directeur général du Canadien de Montréal, Kent Hughes, croit que le développement du défenseur Logan Mailloux doit passer par les professionnels l’an prochain, mais il ne sait toujours pas si l’espoir a mérité un contrat.

Cette saison, le choix de premier tour (31e au total) du CH au dernier repêchage de la Ligue nationale (LNH) a été suspendu pour la moitié initiale de la campagne dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario (OHL). Il a écopé de cette sanction pour avoir pris des photos d’une partenaire sexuelle, contre son gré, lors d’un ébat, avant de distribuer la photo à ses coéquipiers l’an dernier. 

L’athlète avait demandé aux 32 clubs du circuit Bettman de ne pas le sélectionner au repêchage. Les dirigeants du Tricolore, avec Marc Bergevin comme directeur général à cette époque, avaient ignoré sa demande.

Mailloux a effectué un retour au jeu en début d’année, mais le porte-couleurs des Knights de London ne jouera plus en 2021-2022 en raison d’une blessure à une épaule. Et pour ce qui est d'une entente de la LNH, rien n'est certain.

«Quand on regarde l’ensemble du travail effectué ou de l’expérience, qui sait? Mais ce serait un scénario très improbable. À mon avis, le meilleur plan d’action pour lui est de passer chez les professionnels l’année prochaine plutôt que d’être de retour à London», a déclaré Hughes, mardi, dont les propos ont été rapportés par le site sportif The Athletic.

«Là où nous en sommes par rapport à lui faire signer un contrat et ce genre de chose, je pense qu’on repousse un peu le moment. Parce qu’on continue à l’évaluer en tant qu’être humain», a poursuivi le DG.

Décision terrible 

«Ce qu’on comprend maintenant, c’est qu’il a pris une décision terrible. Elle a eu un impact sur des gens, pas seulement sur la fille, mais aussi sur sa famille et, j’en suis sûr, sur ses amis. Il faut qu’il soit un être humain exemplaire. Socialement, pas en tant qu’athlète. On va continuer à surveiller ça avant de prendre toute décision formelle concernant une relation professionnelle avec lui.»

En 12 rencontres dans l'OHL cette saison, Mailloux a fait l’étendue de son talent en amassant trois buts et six mentions d’aide pour neuf points. Il a aussi maintenu un différentiel de +7.