MLB

Rassemblés pour les anciens des Expos

Publié | Mis à jour

Bartolo Colon n’a joué que durant trois mois pour les Expos de Montréal à l’été 2002. Deux décennies plus tard, il était pourtant l’un des anciens joueurs les plus courtisés, dimanche à Laval, lors de l’événement Expos Fest.

Plusieurs amateurs sont venus le rencontrer à l’Embassy Plaza. Vladimir Guerrero, Tim Raines, Steve Rogers et Bill Lee comptaient aussi parmi les invités les plus populaires, sans oublier le lanceur québécois Éric Gagné.

«Comment tu peux ne pas aimer ce gars-là?, a demandé l’ancien joueur de troisième but Sean Berry, en parlant de Colon, qui fut plutôt son adversaire. Il a joué au baseball avec passion et avec le sourire. C’est pourquoi les amateurs l’aiment autant.»

À Montréal, le lanceur droitier avait réussi trois matchs complets à ses six premiers départs en juillet. Il avait ajouté un jeu blanc de deux coups sûrs, le 19 août au Stade olympique, contre les Padres de San Diego. En 17 parties, Colon avait affiché un dossier de 10-4 et une moyenne de points mérités de 3,31.

Des années plus tard, son coéquipier chez les Mets de New York Noah Syndergaard lui avait offert le surnom «Big Sexy». Sa popularité n’a alors fait que s’accroître. Encore en 2018, alors qu’il avait 45 ans, le lanceur évoluait dans le baseball majeur avec les Rangers du Texas.

«Je ne me trouve pas sexy, mais si les partisans aiment me surnommer comme ça, j’aime ça aussi», aime répéter Colon.

Revivre l’époque des Expos 

Parmi les nostalgiques, Simon Descôteaux avait fait le déplacement en provenance de Québec pour voir Colon, mais aussi Guerrero.

«On rencontre nos idoles de jeunesse, on revit l’époque des Expos en voyant leur visage», a-t-il témoigné.

François Destroismaisons, de St-Jérôme, s’est pour sa part dit particulièrement heureux de voir de près Berry et Jeff Fassero. À chacun son époque!

«C’est une journée parfaite pour retrouver notre cœur d’enfant et obtenir quelques autographes», a noté cet ancien partisan des Expos.

«Pendant les années où j’ai joué ici, le support des plus fidèles partisans était impressionnant, c’est étonnant de voir qu’on peut encore avoir un tel effet, a ajouté Berry. Il y a encore de la place pour du baseball à Montréal. J’espère qu’un jour, une équipe sera de retour. Mes enfants ont grandi ici et j’ai plusieurs bons souvenirs.»

- L’événement Expos Fest vise à récolter des sous afin d’appuyer la recherche sur les tumeurs cérébrales par le biais de la Fondation Kat D DIPG. L’objectif ambitieux d’amasser un total d’un million de dollars pourrait être atteint en 2023.