Crédit : AFP

Golf

Meilleur résultat en carrière pour Maude-Aimée Leblanc

Publié | Mis à jour

La Québécoise Maude-Aimée Leblanc a conclu la Classique JTBC à égalité au quatrième échelon du classement, dimanche, en Californie.

Il s’agit du meilleur résultat en carrière de l’athlète de 33 ans sur le circuit de la LPGA et de son deuxième top 10 cette saison.

Pour sa ronde finale, la représentante de l’unifolié a réussi six oiselets, dont trois consécutifs en début de parcours. Elle a aussi commis deux bogueys. Leblanc a donc remis une carte de 68 (-4) pour la troisième fois de cette compétition. Elle a terminé l'événement avec un cumulatif de 274 (-14) et partage son rang avec la Sud-Coréenne Jin Young Ko et la Thaïlandaise Pajaree Anannarukarn.

C’est la Thaïlandaise Atthaya Thitikul qui a remporté le tournoi au deuxième trou de prolongation. Elle disputait celle-ci contre la Danoise Nanna Koerstz Madsen. Les deux femmes avaient des cumulatifs de 272 (-16) après les 72 trous réglementaires.

Thitikul a joué 64 (-8) pour son dernier tour de piste, ce qui lui a permis de faire un bond de 11 rangs et d’éventuellement remporter son premier sacre dans la LPGA.

Championnats du monde: Scottie Scheffler triomphe au tournoi par trou

Plus tôt en journée, l’Américain Scottie Scheffler a remporté le tournoi par trou Dell Technologies des Championnats du monde de golf, à Austin au Texas, en venant à bout de son compatriote Kevin Kisner en finale.

Scheffler a calé trois oiselets pendant que son adversaire se contentait de la normale et a profité d’un boguey de Kisner pour se forger une avance de quatre coups avec trois fanions restants.

En vertu de cette victoire, l’homme de 25 ans est devenu le nouveau numéro 1 mondial de golf. Il déloge ainsi l’Espagnol Jon Rahm.

Plus tôt dimanche, Scheffler avait vaincu Dustin Johnson en demi-finale. Il signe ainsi son troisième triomphe sur le circuit de la PGA et un tout premier en Championnats du monde.

Le Canadien Corey Conners a par ailleurs signé un excellent résultat. Battu par Kisner en demi-finale, il a vaincu Johnson dans un affrontement pour la troisième place. Un oiselet au 17e fanion lui a permis de porter son avance à trois coups et de mettre un terme aux hostilités.

Il avait précédemment échappé son billet pour la finale avec deux bogueys inopportuns aux 14e et 17e trous face à Kisner.