Canadiens de Montréal

Les Panthers surpris par l'opposition du CH

Publié | Mis à jour

Les Panthers de la Floride auront besoin de plusieurs autres points pour remporter la course au premier rang de la section Atlantique et ils devront respecter l’opposition offerte par le Canadien de Montréal, qu’ils affronteront deux autres fois d’ici la fin du calendrier régulier.

Même s’ils ont décoché 42 tirs en direction du gardien Jake Allen, les hommes de l’entraîneur-chef Andrew Brunette n’ont pas eu la vie facile, jeudi au Centre Bell, quittant l’édifice avec un gain serré de 4 à 3. Aussi, ils sauront à quoi s’attendre quand ils retrouveront le Tricolore mardi à Sunrise, puis le 29 avril à Montréal pour conclure la campagne. Depuis l’arrivée de Martin St-Louis à la barre du Bleu-Blanc-Rouge, celui-ci ne constitue pas une proie facile comme c’était le cas auparavant.   

Brunette a d’ailleurs donné le crédit à ses rivaux malgré le résultat en sa faveur.

«Nous nous sommes endormis sur quelques-unes de nos couvertures. Montréal a vraiment travaillé fort. Ils se sont battus et ont joué un match typique des séries. Ils possèdent quelques morceaux en attaque et ont obtenu des occasions de marque. Nous étions un peu nonchalants par moments, mais félicitations à eux pour avoir joué aussi solidement», a déclaré le pilote, tel que rapporté par le site des Panthers.

Certes, les joueurs de l'équipe floridienne estiment qu’il leur faudra rester alertes pour récolter les succès dans l’Est canadien; ils seront de passage à Ottawa et Toronto, samedi et dimanche, respectivement. En dépit de huit gains à leurs 10 dernières parties à l’étranger, rien n’est gagné.

«C’est un gros voyage pour nous. On affronte trois très bonnes équipes à l’intérieur d’édifices hostiles. Ce n’était pas différent cette fois. On ne regarde pas la formation partante de l’adversaire. À cette période de l’année, tout le monde peut battre tout le monde. On l’a vu, ils ont joué avec ardeur», a souligné le Québécois Anthony Duclair, auteur d’un but, jeudi.

Ne pas arrêter   

Au classement, les Panthers sont bien placés avec leur priorité de sept points au sommet de leur section et une partie en main sur leurs plus proches poursuivants, les Maple Leafs. Toutefois, le moindre relâchement s’avérera coûteux, compte tenu de la qualité de leurs rivaux. D’ailleurs, ils doivent se mesurer à Toronto trois fois et reverront les Bruins de Boston ainsi que le Lightning de Tampa Bay à une occasion chacun.

Les acquisitions de Ben Chiarot et de Claude Giroux devraient certes aider l’équipe à demeurer en position favorable. Déjà, ils ont créé une bonne impression, le second amassant notamment deux mentions d’aide face au Canadien.

«Je pense qu’ils ont été bons, a évalué Brunette. Il s’agissait d’une situation compliquée pour débarquer avec nous. Ben n’a participé à aucun entraînement avec nous, seulement à une séance matinale. Nous savions qu’ils nécessiteront un peu de temps pour s’habituer, mais je pense qu’ils cadrent bien. C’était bon de les voir ensemble sur la patinoire. Maintenant, on travaillera pour bâtir avec eux une chimie et du rythme.»