Crédit : AFP

Transactions

Les Coyotes n’ont pas reçu les offres souhaitées

Publié | Mis à jour

Au lendemain de la date limite des transactions dans la Ligue nationale de hockey (LNH), l’attaquant Phil Kessel et le défenseur Jakob Chychrun étaient encore des porte-couleurs des Coyotes de l’Arizona, mais ce n’est pas en raison d’un manque d’effort pour les échanger.

Les deux hommes ont entendu leur nom régulièrement dans les rumeurs au cours des dernières semaines. Ils étaient pressentis pour prêter main-forte à une organisation luttant pour les grands honneurs cette saison, sauf qu’ils devront se résigner à terminer celle-ci au sein d’un club assuré de rater les séries éliminatoires. Effectivement, le directeur général Doug Armstrong n’a pas trouvé son compte, de sorte que les principaux intéressés patienteront avant de boucler leurs valises. 

«Vous devez obtenir les bons morceaux. Je pense qu’il s’agit de l’aspect le plus important d’un échange et il y a eu beaucoup de spéculations à propos d’un pacte qui devait se conclure, a-t-il déclaré à la chaîne radiophonique Arizona Sports 98,7 FM, ajoutant qu’il sera plus facile pour lui de régler ces dossiers durant l’été. Vous devez garder en tête que les équipes bataillant pour la coupe n’affecteront pas nécessairement leur formation afin de vous remettre les éléments qu’il vous faut.»

Kessel déçu 

Vétéran de 34 ans, Kessel aurait bien aimé tenter sa chance pour mettre la main sur une troisième bague de la coupe Stanley en carrière. Cependant, les équipes intéressées à ses services n’avaient pas suffisamment d’espace sur leur masse salariale.

«C’est un enjeu immense quand vous faites des échanges à la date limite, a admis Armstrong. On doit rendre le tout faisable côté financier et les organisations sont souvent incapables d’y arriver. [...] À nos yeux, c’est convenable ainsi, car Phil a accompli de l’excellent travail pour nous. Il a joué très solidement et a bien fait.»

«Je pense que Phil est déçu, a-t-il poursuivi. Mais en même temps, il vient d’avoir un bébé. Il est un jeune père et en Arizona, il aura la chance de prolonger sa séquence de matchs en faisant partie de la reconstruction de notre club.»

Ayant disputé 962 affrontements de suite avant celui prévu mardi soir contre le Kraken de Seattle, Kessel est admissible à l’autonomie complète cette année et touche 8 millions $ par saison. En 62 sorties depuis le début de la campagne, il a récolté 39 points, dont sept buts.