Canadiens de Montréal

Kent Hughes surpris par le marché

Publié | Mis à jour

Le directeur général du Canadien de Montréal, Kent Hughes, a souvent dit qu’il n’allait pas bouger pour rien. Or, les tractations du marché lui ont forcé la main et il estime avoir obtenu d’excellents retours pour les joueurs sacrifiés.

Sans procéder à une vente de feu, le nouveau DG du Tricolore a cédé trois pièces de son échiquier en retour de jeunes espoirs et de choix au repêchage, lundi. Voyez la conférence de presse de Hughes dans la vidéo ci-dessus.  

Il a envoyé Brett Kulak aux Oilers d’Edmonton pour William Lagesson et un choix de deuxième ronde, Artturi Lehkonen à l’Avalanche du Colorado pour Justin Barron et une sélection de deuxième tour en 2024, et finalement, Andrew Hammond aux Devils du New Jersey en retour de Nate Schnarr. Tyler Toffoli et Ben Chiarot avaient déjà été sacrifiés avant la date limite des transactions.

Hughes a ainsi acquiescé lorsqu’on lui a demandé si le marché avait été à l’avantage des vendeurs, cette saison.

«[J’ai été surpris] à un certain point, a dit Hughes en conférence de presse. Je crois que j’avais mentionné durant la conférence de presse pour Chiarot qu’on ne voulait pas nécessairement échanger des joueurs. On n’a pas fait d’appel. Mais on en a reçu et au cours des derniers jours, les échanges proposés se sont améliorés. On a pris la décision [de bouger].»

Flexibilité  

Par ailleurs, Hughes a laissé entrevoir sa façon de travailler à l’avenir. Avec toutes ces transactions, il comptera sur 14 sélections lors des sept rondes du prochain repêchage de la LNH.

S’il peut toutes les conserver, il apprécie la flexibilité qu’elles offrent pour effectuer d’autres transactions cet été.

«Nous avons maintenant un nombre substantiel de choix, s’est-il réjoui. Nous pourrons déterminer si nous les utilisons ou si nous les échangeons. Nous avons parlé de la flexibilité. C’est de cette façon que nous allons faire les choses. Nous les avons et nous allons évaluer la situation.»

«Nous allons continuer à avancer pour mettre une équipe prétendante aux séries éliminatoires sur la glace.»

Proche pour Petry  

Hughes a également révélé qu’il avait tenté d’échanger Jeff Petry, sans succès. Il a parlé à l’arrière pour lui faire part de son plan tout en le prévenant qu’il y avait de bonnes chances qu’il demeure avec l’équipe.

Vincent Lecavalier s'est également adressé aux médias. À voir dans la vidéo ci-dessous...

Point de presse de Vincent Lecavalier -