Crédit : AFP

Golf

PGA : Davis Riley prend les commandes

Publié | Mis à jour

Fort d’une troisième ronde de 62, l’Américain Davis Riley a pris une sérieuse option sur le Championnat Valspar, samedi à Palm Harbor.

Riley, qui n’a jamais goûté à la victoire sur le circuit de la PGA, est celui qui a frappé la balle le moins souvent lors de cette troisième journée d’activité. 

En vertu de son pointage cumulatif de -18, le golfeur de 25 ans a pris les rênes de la compétition.

Son compatriote Matthew NeSmith a connu une journée bien plus difficile, ne retranchant que deux coups à la normale. Après avoir égalé un record de parcours vendredi avec une carte de 61, il a connu un neuf de retour en dents de scie samedi en inscrivant quatre bogueys. 

Celui qui menait l’épreuve au début de la journée occupe désormais la deuxième position, à deux coups de Riley.

Les représentants du pays de l’Oncle Sam Justin Thomas (66) et Sam Burns (67) ont continué sur leur lancée, partageant le troisième échelon en ayant cogné l’objet blanc à 198 reprises depuis le début des activités (-15). Thomas a d’ailleurs remis des cartes de 66 lors des trois premières rondes.

Quant à lui, le Canadien Adam Hadwin n’a pas excellé, ne commettant toutefois que deux bogueys au cours de la journée. Ses trois oiselets lui ont permis de jouer 70. 

Le champion de l’édition 2017 du tournoi a un écart de cinq coups à combler par rapport à la tête.

Les autres golfeurs canadiens encore en lice ont bien paru lors de la troisième journée. Adam Svensson a connu sa meilleure ronde du tournoi en remettant une carte de 67, passant au 21e rang du championnat à égalité. 

Nick Taylor a frappé l’objet blanc à une occasion de plus que son compatriote, s’installant au 34e échelon.

Roger Sloan et Mackenzie Hughes n’ont pas été en mesure d’échapper au couperet après la deuxième ronde.