Crédit : Photo Martin Chevalier

Lions de Trois-Rivières

Ça se complique pour les Lions

Publié | Mis à jour

Les Lions n’ont jamais baissé les bras, même face à un déficit de trois buts, mais ils ont malgré tout subi un quatrième revers consécutif, mercredi, à Trois-Rivières. Cette fois, ce sont les Railers de Worcester qui les ont vaincus au compte de 4 à 3.

Les Lions demeurent donc au cinquième rang de la section Nord avec 52 points, soit quatre de moins que les Mariners du Maine et les Railers, et quatre de plus que le Thunder des Adirondacks. Le club du Québec possède toutefois quelques matchs en main sur ses rivaux. Les quatre premières équipes de chaque section seront des éliminatoires.

Le club affilié au Canadien de Montréal a dirigé pas moins de 42 lancers vers le gardien Ken Appleby, qui n’a cédé que trois fois. Cédric Desruisseaux l’a trompé à deux reprises, tandis que Shawn St-Amant y est parvenu une fois. Olivier Archambault a récolté deux mentions d’aide.

Mais toute cette bonne volonté n’a été mise en œuvre que pour tenter de revenir de l’arrière. En effet, les Railers ont inscrit les trois premiers filets de la rencontre grâce à Blake Christensen, Cole Coskey et Mitchell Balmas.

La réplique de deux buts des favoris locaux en deuxième a certainement épicé la rencontre, mais le deuxième du match de Christensen au début de l’engagement final a été l’obstacle de trop que les Lions n’ont pas été en mesure de surmonter.

Devant la cage des Lions, Philippe Desrosiers a repoussé 28 des 32 rondelles dirigées vers lui.

La troupe d’Éric Bélanger retrouvera les Growlers de Terre-Neuve jeudi en Mauricie. C’est d’ailleurs cette équipe qui lui a infligé les trois premières défaites de cette vilaine séquence.